Larry Kudlow est analyste économique au réseau CNBC.

Une personnalité de la télé à la Maison-Blanche?

WASHINGTON — Le président Donald Trump pourrait choisir Larry Kudlow, un économiste conservateur et personnalité télévisuelle pour remplacer Gary Cohn qui a démissionné la semaine dernière du Conseil Économique National (NEC).

«Larry a été l’un de mes supporters dès le début la campagne. C’est un homme bien, plein de talents», a déclaré Donald Trump mardi sur la pelouse de la Maison-Blanche peu avant de s’envoler pour la Californie où il allait voir des prototypes du mur anti-immigration.

Tout en ajoutant que d’autres candidatures étaient aussi examinées pour ce poste de conseiller économique en chef du président, M. Trump a indiqué que «Larry avait une très bonne chance» d’être nommé.

Protectionnisme

Comme Gary Cohn, l’ex-banquier de Goldman Sachs, qui a quitté la Maison Blanche il y a tout juste une semaine parce qu’il s’opposait aux taxes sur l’acier, Larry Kudlow n’est pas non plus un convaincu du bien-fondé de taxes protectionnistes.

M. Kudlow, 70 ans, a été membre de l’administration Reagan où il a occupé un poste à responsabilité pendant cinq ans au Bureau du Budget de la Maison-Blanche.

Dans le secteur privé, cet économiste et historien de formation a été l’économiste en chef de la banque Bear Stearns de 1987 à 1994.

À partir de 2001, il a entamé avec succès une carrière de journaliste économique sur la chaîne CNBC. Au fil des années, il a participé à plusieurs séries d’émissions en tant qu’hôte principal ou intervenant régulier.

Ses interventions au style exubérant, direct, optimiste et résolument libéral sont empreintes d’un sens de l’humour qui a fait de lui une figure familière et populaire de la chaîne.

En 2007 toutefois, alors que la bulle immobilière commence à éclater, il assurait à son public qu’il n’y aurait pas de récession aux États-Unis.

En 2016, M. Kudlow a pris parti pour Donald Trump dans la campagne présidentielle soutenant les projets de construction du mur et les coupes d’impôts.

Marié trois fois, M. Kudlow a reconnu avoir suivi un traitement dans les années 90 pour un problème d’alcoolisme et de dépendance à la cocaïne.