Le magasin Sportium a ouvert officiellement ses portes, mercredi matin, dans le quartier Lebourgneuf, dans le secteur de la rue Bouvier - près de l'actuel SAIL.

Une ouverture en douceur pour le nouveau Sportium

«Aujourd'hui, nous passons à l'histoire!» Tel est le message que lançait le grand patron de Sportium et SAIL, Normand Décarie, à la centaine d'employés quelques minutes avant l'ouverture du Sportium, mercredi matin, dans le quartier Lebourgneuf.
<p>Pour Normand Décarie, président et chef de la direction de SAIL, Sportium sera un commerce de grande surface consacré à tous les sports, avec l'objectif d'offrir un service à la clientèle digne d'une boutique spécialisée.</p>
En entrant dans un espace très lumineux à cause de la lumière naturelle provenant de toutes les directions, les consommateurs voient d'un simple coup d'oeil les différents départements.
Une centaine de clients ont été chaudement applaudis par tous les employés. Une heure plus tard, le stationnement était pratiquement plein.
Pourquoi ouvrir un mercredi matin au lieu d'un vendredi ou d'un samedi? «C'est la tradition dans le groupe SAIL. Les ouvertures des magasins se sont toujours faites les mercredis», avoue Andréanne Landry, directrice du marketing pour le groupe. «Nous préférons un début en douceur pour nous préparer à une fin de semaine plus achalandée.»
Le bâtiment a beau faire 70 000 pieds carrés, les clients ne se perdent pas dans les allées. En entrant dans un espace très lumineux à cause de la lumière naturelle provenant de toutes les directions, les consommateurs voient d'un simple coup d'oeil les différents rayons. 
Il y a même un écran géant au centre de la mezzanine avec un clin d'oeil à la rivalité du hockey Québec-Montréal avec le mannequin d'un joueur des Nordiques tenant un chandail du Canadien dans ses mains.
Comme le disait M. Décarie, dans l'entrevue publiée samedi dernier, les vendeurs viennent du monde du sport. Le Soleil a pu le constater en parlant avec quelques employés. Dans la section de l'entraînement individuel et des ballons de sport, il y avait un boxeur et une joueuse de soccer, alors que plus loin, le vendeur était un spécialiste du yoga.
Dans la section des montres pour l'entraînement et des caméras, le jeune vendeur, qui était dans l'armée, racontait comment il avait testé quelques montres dans des conditions assez extrêmes pour vérifier leur résistance et leur comportement.
Pour Normand Décarie, président et chef de la direction de SAIL, ce sera un commerce de grande surface consacré à tous les sports, équipements, accessoires et vêtements, avec l'objectif d'offrir un service à la clientèle digne d'une boutique spécialisée.