Le fabricant de vélo de Saguenay, Cycles Devinci produira les 7000 vélos en libre partage destinés à Barcelone. Du lot, 1000 sont des vélos électriques de modèle Boost semblables à ceux qui ont été utilisés en projet à Chicoutimi.

Une commande de 7000 vélos pour Cycles Devinci à Barcelone

Grâce au nouveau contrat décroché par l’entreprise PBSC Solutions Urbaines qui commercialise les BIXI, Cycles Devinci poursuivra son essor amorcé il y a plus de dix ans avec la production des 7000 vélos en libre partage commandé par la ville de Barcelone, en Espagne.

Cette commande, qui comporte 1000 vélos à assistance électrique, figure parmi les plus importantes à produire pour Cycles Devinci, particulièrement en ce qui a trait aux vélos électriques, souligne le fabricant saguenéen dans un communiqué.

Projet pilote à Chicoutimi

Concernant les vélos électriques, Cycles Devinci souligne qu’il s’agit du premier déploiement de grande envergure pour le modèle Boost que certains auront pu expérimenter cet été à Chicoutimi, avec les quatre vélos qui étaient disponibles en projet pilote. Pour PBSC, « le Boost est de loin le vélo à pédalage assisté par moteur électrique en partage le plus impressionnant et avancé qu’on a vu sur le marché jusqu’à maintenant ».

Quant aux 6000 autres vélos « réguliers », ce sont des Iconic, le modèle le plus répandu nommé ainsi puisque depuis sa mise en marché, c’est une véritable « icône de réussite », tant pour les compétiteurs que les usagers.

À ce jour, plus de 65 000 vélos en libre-service ont été fabriqués chez Cycles Devinci.

À ce jour, plus de 65 000 vélos en libre-service ont été fabriqués chez Cycles Devinci. Ils sont répartis sur quatre continents, dans plus de 30 villes, dont Londres, Melbourne, Chicago, Toronto et, depuis peu, Rio de Janeiro, au Brésil.

Employés recherchés

Grâce à l’ajout de nouvelles villes, en plus de celles existantes, qui augmentent continuellement leur flotte, l’avenir est très prometteur pour Cycles Devinci. À tel point que pour répondre à la demande, l’entreprise saguenéenne doit relocaliser sa ligne d’assemblage dédiée aux vélos libre-service.

La fabrication sera maintenue à l’usine Devinci dans le parc industriel, mais l’assemblage sera complété dans les installations de SigmaDek, à La Baie, à partir de la mi-octobre. Pour ce qui est des vélos Devinci, l’assemblage continuera de se faire à l’usine.

Plus d’une dizaine d’emplois seront créés à court terme, et plus encore à moyen terme. Mais pour l’heure, Cycles Devinci souhaite recruter des assembleurs de vélos ainsi que des machinistes et des soudeurs. Les personnes intéressées sont invitées à envoyer leur dossier à : emploi@devinci.com.