Le député de La Peltrie Éric Caire a fait l’annonce lundi d'une aide gouvernementale de plus de 1 million $ pour l’INO.

Une aide gouvernementale de plus de 1 million $ pour l’INO

Le gouvernement du Québec versera un peu plus d’un million de dollars au centre d’expertise en optique photonique INO, afin de mettre à niveau les systèmes de contrôle de sécurité et d’incendie du bâtiment.

Le député de La Peltrie Éric Caire en a fait l’annonce lundi au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. M. Caire était accompagné du député de Vanier-Les Rivières, Mario Asselin. 

Le projet d’INO totalise un montant de 1,28 million $, il permettra notamment l’entreprise de disposer d’infrastructures de recherche adéquate pour poursuivre les activités prévues à sa planification stratégique. Elle pourra par le fait même confirmer son statut de chef de file en matière de recherche dans le domaine de l’optique photonique.

L’aide gouvernementale provient du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation.

«INO est une force majeure en optique photonique au Québec et au Canada. Avec notre appui, l’organisme continuera de participer à l’essaimage d’entreprises, à l’attraction et à la rétention de personnel scientifique de calibre international, à l’amélioration de la visibilité du Québec sur la scène internationale, de même qu’à la valorisation et à la commercialisation des résultats de la recherche. La mise en œuvre de ce projet est donc essentielle pour le développement scientifique de la Capitale-Nationale, mais aussi de tout le Québec», a indiqué M. Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale.

«Les investissements annoncés aujourd’hui permettront à INO de réaliser des mises à niveau importantes de ses installations, le tout dans une perspective de développement durable. Ces améliorations nous conféreront un avantage certain pour continuer à concrétiser au mieux notre mission», a laissé savoir pour sa part Alain Chandonnet, président-directeur général d’INO.