Depuis 2003, le club de golf de Breakeyville (Lévis) a investi 15 millions $ dans ses installations.

Un second parcours de 18 trous au Club de golf La Tempête [VIDÉO]

Après quelques années moribondes, le golf connait un nouveau regain au Québec. Le Club de golf La Tempête, à Lévis, profite de cet intérêt grandissant pour ce sport en ajoutant un nouveau parcours de calibre international de 18 trous.

Plus d’un million de Québécois jouent au golf selon le directeur général de Golf Québec, Jean-Pierre Beaulieu. Longtemps considéré comme un sport d’élite où on brassait des affaires en même temps, le golf s’est peu à peu démocratisé.

«On est dans une pente ascendante. Maintenant, on est plus proactif, beaucoup plus orienté vers la clientèle. Avant on était plus orienté vers notre produit. On laissait les gens venir et on ne faisait pas de promotion. Là, on vante l’activité physique qu’on peut pratiquer jusqu’à ce qu’on ne soit plus capable de marcher.» 

Le cofondateur et directeur général du Club de golf La Tempête, André Raymond, abonde dans le même sens. Il reconnait que l’industrie du golf a connu quelques soubresauts ces dernières années, mais que depuis 2018, ça va beaucoup mieux. «On est sur une pente montante, mais il faut continuer à investir dans les infrastructures, à rendre ça beau, à intéresser les gens. Il faut que les gens soient heureux de venir ici et d’amener leurs amis.»

Un parcours stadium

Depuis 2003, le club de golf a investi 15 millions $ dans ses installations. Avec le nouveau parcours de 18 trous, dont neuf seront prêts en 2021, les dirigeants ont décidé d’aller encore plus loin en injectant 10 millions $ pour un parcours de calibre international, créé par la firme d’architecture Huxham Golf Design. Cette somme servira également à bonifier les infrastructures comme le bâtiment et la terrasse. 

«Le nouveau parcours proposera un défi imposant aux meilleurs golfeurs et pour tous les autres amateurs, ça sera un régal très amusant», a assuré M. Raymond, lors du dévoilement du nouveau parcours d’une normale 72 de 7320 verges.

«Le deuxième parcours a été inspiré par plusieurs des meilleurs terrains au monde, mais surtout le TPC Sawgrass à Jacksonville, en Floride. C’est un parcours stadium, c’est-à-dire qu’il y a de grosses bosses. Il a été fait pour des tournois. Cela sera un des seuls au pays. Il y aura six lacs et un secteur boisé», a expliqué le vice-président de Huxham Golf Design, Warren Huxham.

Les travaux pour la construction du terrain numéro deux ont commencé cet hiver et le déboisement est terminé pour les 18 trous.

Attirer de nouveaux joueurs 

Le Golf La Tempête affiche complet pour son membership (300 membres) depuis 2008, mais comme toute entreprise, elle souhaite fidéliser sa clientèle et attirer de nouvelles personnes. 

«On a porté une attention particulière à l’expérience de notre clientèle féminine dans l’élaboration du design. À plusieurs endroits sur le parcours, des départs pour les femmes ont été pensés pour leur offrir des prises de vue spectaculaires et une expérience de golf extraordinaire», a mentionné André Raymond.

Le club souhaite également attirer les familles et les jeunes professionnels. «On a une formule pour les jeunes professionnels de moins de 39 ans, les couples, les industries. Il faut être polyvalent. La beauté de La Tempête, c’est qu’on offre un tout inclus sans restriction. On peut inviter des personnes avec le forfait», a fait valoir M. Raymond. «Nous souhaitons accueillir une centaine de nouveaux membres», a-t-il spécifié.

Selon Jean-Pierre Beaulieu, les gens souhaitent jouer en famille. Les clubs doivent donc proposer des formules pour attirer cette clientèle. «Si le père et la mère jouent, l’enfant va jouer. Aujourd’hui, il ne faut pas se le cacher, il faut faire des activités en famille. Si on favorise cet aspect-là, les gens vont venir au golf et jouer plus souvent.»

Le Club de golf La Tempête espère que les travaux pour les neuf derniers trous seront terminés pour 2022 ou 2023.