L’entreprise Les Tourbières Berger compte douze tourbières, dont les produits son vendus dans plus de vingt pays.

Un projet de 23,5 millions $ pour Les Tourbières Berger

MATANE – L’entreprise Les Tourbières Berger poursuit sa croissance et son expansion en investissant 23,5 millions$ sur trois ans. Cette somme permettra à l’entreprise, dont le siège social est situé à Saint-Modeste, près de Rivière-du-Loup, de créer 55 nouveaux emplois qui s’ajouteront aux 555 autres, dont 293 au Québec.

«On a une belle croissance depuis les cinq dernières années, se réjouit le vice-président exécutif des Tourbières Berger, Marc Bourgoin. On veut continuer à développer l’organisation et à avancer. Essentiellement, c’est un projet qui a trait à l’innovation et au développement de produits ainsi qu’à l’infrastructure de recherche et de développement. On a aussi un volet au niveau des outils de gestion et des systèmes d’information intégrés qu’on veut mettre au rythme de l’organisation et de la capacité de production.»

Le plan mis de l’avant par le manufacturier prévoit également l’agrandissement de ses usines. Au nombre de huit, elles sont situées au Québec, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, au Texas et en Californie.

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière non remboursable de 2,5 millions à l’entreprise bas-laurentienne. L’annonce a été faite lundi par le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Jean D’Amour. La somme servira principalement à soutenir la création des 55 nouveaux emplois au Québec.

Fondée en 1963, l’entreprise compte douze tourbières, dont les produits son vendus dans plus de vingt pays. Sa mission est de sélectionner et de traiter les matières premières visant à produire des supports de croissance horticoles de façon responsable. Les deux coprésidentes directrices générales Mélissa et Valérie Berger représentent la troisième génération d’une même famille à assurer les destinées des Tourbières Berger.