Le géant des télécommunications a indiqué que les renseignements obtenus illégalement incluent environ 1,9 million d'adresses de courriel actives, et approximativement 1700 noms et numéros de téléphone actifs. 

Un pirate informatique a accédé à des renseignements sur des clients de Bell

Bell Canada affirme qu'un pirate informatique a accédé à des renseignements sur ses clients - incluant adresses de courriel, noms et numéros de téléphone.
Le géant des télécommunications a indiqué lundi que les renseignements obtenus illégalement incluent environ 1,9 million d'adresses de courriel actives, et approximativement 1700 noms et numéros de téléphone actifs.
Bell a affirmé que rien n'indique que le pirate ait pu accéder à des données financières ou à des mots de passe.
L'entreprise a soutenu que l'incident n'avait aucun lien avec les récentes cyberattaques du virus «Wanna Cry» à l'échelle mondiale, qui ont touché des dizaines de milliers d'entreprises, d'organisations et d'individus dans environ 150 pays depuis vendredi.
Mesures immédiates
Bell a dit avoir pris immédiatement des mesures pour protéger les systèmes touchés, et collaborer étroitement à l'enquête menée par le groupe chargé de la cybercriminalité à la Gendarmerie royale du Canada.
L'entreprise a précisé être en train de contacter directement tous les clients touchés.