Les magasins touchés se trouvaient pour la plupart en Ontario et dans les provinces atlantiques.

Un pépin informatique force Loblaw à fermer temporairement des magasins

Un pépin informatique a forcé Loblaw à fermer temporairement, jeudi matin, un certain nombre de ses épiceries canadiennes, a indiqué le détaillant.
Les magasins touchés par le problème, qui se trouvaient pour la plupart en Ontario et dans les provinces atlantiques, n'étaient pas en mesure de compléter de ventes, a précisé la porte-parole Catherine Thomas.
Le pépin a touché les épiceries de Loblaw (TSX:L), qui comprennent les enseignes Loblaws, No Frills et Real Canadian Superstore, mais pas ses pharmacies Shoppers Drug Mart ou les Services financiers le Choix du président, a précisé Mme Thomas.
Le problème est survenu après que l'entreprise eut téléversé de l'information invalide au système de ses caisses enregistreuses, ce qui l'a temporairement paralysé, a poursuivi la porte-parole.
Le pépin a été réglé par la suite et tous les magasins ont repris leurs activités, même si les transactions aux caisses étaient plus lentes que d'habitude, a-t-elle ajouté.
Le problème ne menace pas les données personnelles des clients ou l'information de leurs cartes de crédit, puisque le bogue n'a touché que les fonctions des caisses enregistreuses, a assuré Mme Thomas.