Le nouvel édifice (esquisse) s'intègrera dans la trame urbaine, croit François Joyet.

Un nouvel édifice de quatre étages sera construit à Sillery

Le nouveau bâtiment s'intégrera dans la trame urbaine de la rue Maguire comme s'il avait toujours été là.
C'est ce qu'affirme le promoteur François Joyet, propriétaire du Bagel Café et aussi actionnaire de l'usine Bagel Maguire, qui investira 2,3 millions $ pour créer ce nouvel immeuble, incluant la démolition de l'édifice qui abrite la clinique vétérinaire.
«Je suis en affaires sur Maguire depuis 1988, raconte M. Joyet. Je vis dans le quartier et je veux démontrer qu'avec des entrepreneurs et des partenaires consciencieux, il y a moyen de faire des interventions sensées dans le secteur.»
D'ailleurs, tous les travaux de démolition et de construction se feront à partir de la ruelle et non de Maguire pour ne pas nuire aux autres commerces.
L'édifice de 4 étages aura une hauteur de 14 mètres. Ce qui permettra, selon M. Joyet, de montrer au citoyen du secteur à quoi ressemblerait en hauteur et comme gabarit un édifice semblable sur le stationnement de l'ancien hôtel de ville de Sillery.
«Ce sera un édifice en copropriété d'affaires, ajoute-t-il. Car les entrepreneurs propriétaires de leur commerce ont généralement tendance à s'impliquer personnellement dans le quartier. C'est ce qu'il nous faut pour intéresser de nouveaux entrepreneurs à venir s'installer ici. Et la valeur du secteur passe par sa pérennité et par sa vitalité.»
Vision d'ensemble
La réfection de la côte Maguire, la promenade Champlain et d'autres projets sont pour lui des signes positifs et motivants qui permettent aux gens d'affaires qui ont le quartier à coeur de croire que les investissements en valent la peine. Pour lui, le nouvel édifice fait partie d'une vision d'ensemble et d'une signature qui fera partie de la trame urbaine pour continuer sa mise en valeur.
L'édifice sera démoli dans les prochains jours et le nouveau bâtiment sera prêt au printemps. Le premier commerce à y prendre place sera le Bagel Café qui y déménagera dès que le bâtiment pourra l'accueillir.