Jugeant que les réalités qui justifiaient à l'époque le statut particulier des Îles-de-la-Madeleine ont changé, la Commission invite l'Assemblée nationale à se pencher sur le statut particulier de la circonscription, dans un rapport remis le 14 juin.

Un mât de mesure météo autorisé en vue d'un parc éolien aux Îles-de-la-Madeleine

Une première étape préparatoire au projet de construction du parc éolien des Îles-de-la-Madeleine, dont l'implantation était menacée par la présence d'une plante vulnérable appelée le Corème de Conrad, pourra être mise de l'avant.
Le gestionnaire du projet, soit la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, a obtenu l'autorisation d'installer un mât de mesure météorologique sur la Dune-du-Nord.
Avec cette autorisation du ministère de l'Environnement, la Régie pousse un soupir de soulagement. «Si on ne nous avait jamais donné d'autorisation pour implanter le mât, c'est certain que le projet ne se serait pas réalisé», explique le directeur général de la Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Gilbert Scantland. Même si le projet nécessitera des autorisations supplémentaires et une consultation publique, M. Scantland estime que «le climat est favorable, même s'il n'est pas assuré».
Ce mât permettra de mesurer le vent des Îles-de-la-Madeleine et d'en faire des analyses pendant un an avant de pouvoir déposer le projet auprès d'Hydro-Québec au cours de l'année 2017.
Les travaux d'installation du mât, qui s'étaleront sur deux à trois jours, sont prévus à la fin décembre ou au début janvier. Le coût du mât et des analyses de vent est estimé, pour le moment, à environ 100 000 $, mais il pourrait s'élever jusqu'à 200 000 $.
La Régie intermunicipale de l'énergie a démontré au Ministère que l'installation du mât n'aurait aucun impact sur le Corème de Conrad, qui est présent sur le site prévu pour la construction du parc. «On utilise des chemins existants et une ancienne carrière pour implanter le mât», précise Gilbert Scantland. Aussi, un biologiste identifiera les plantes qui se trouvent sur les lieux et les marquera pour éviter le piétinement par la machinerie.