Le copropriétaire du Groupe Germain, Jean-Yves Germain

Un hôtel Germain dans Le Phare?

Le Groupe Germain ne cache pas son intérêt pour le projet d’hôtel de 150 chambres dans le complexe Le Phare, à Sainte-Foy. L’entreprise a l’intention d’étudier davantage le dossier lorsque le promoteur obtiendra ces permis de construction.

«C’est un très beau projet pour la région. [...] C’est certain qu’on regarde, mais c’est très préliminaire», indique au Soleil le copropriétaire de l’entreprise, Jean-Yves Germain, aujourd’hui à la tête avec sa frangine, Christiane, d’un réseau hôtelier pancanadien.

La chaîne est d’ailleurs en expansion depuis plusieurs années. D’ici 2020, le groupe vise détenir un réseau de 20 hôtels à travers le pays. Force est de constater qu’il est sur la bonne voie. Il en possède actuellement 16 et deux établissements sont en construction dans l’Ouest canadien.  

Mais comme M. Germain le souligne, ce plan stratégique est déjà chose du passé, car d’autres contrats sont sur le point d’être signés. Il faut maintenant regarder plus loin. Une expansion à l’extérieur du pays de Justin Trudeau? Un nouvel hôtel dans la grande région de Québec? Motus et bouche cousue pour l’instant.

La direction cogite sur sa prochaine vague d’investissements. Pas question de rester les bras croisés. Et la Ville de Québec ne devrait pas être en reste. Une annonce pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année, selon nos informations.

Pour le complexe Le Phare, qui sera le plus haut gratte-ciel à l’est de Toronto, il s’agit d’un projet intéressant, concède le patron de la chaîne. Mais puisque le promoteur immobilier n’a toujours pas obtenu ses permis de construction, M. Germain ne veut pas trop s’avancer sur un possible mariage entre les deux entités de Québec.

«Le processus avant de pouvoir entamer les travaux n’est pas encore complété. [...] Le Groupe Dallaire a fait du très bon travail. Ils ont fait leurs devoirs», note M. Germain. «C’est un projet qu’on va regarder en temps et lieu de façon sérieuse. [...] Cela va mériter une attention particulière», réitère-t-il.

Le président du Groupe Dallaire, Michel Dallaire, a souligné à plusieurs reprises par le passé vouloir s’associer dans ce projet de 755 millions $ avec des joueurs québécois.

Mercredi, le Groupe Dallaire n’a pas voulu se prononcer sur un possible partenariat entre les deux compagnies, précisant qu’il reste encore des étapes à franchir avant de pouvoir signer des ententes.

Selon les plans du développeur immobilier, le complexe hôtelier sera situé dans la tour principale de 65 étages au-dessus des 17 étages de bureaux.

Le complexe Le Phare prévoit la construction de quatre tours, entre 17 et 65 étages, d’une place publique et une salle de spectacle.  

L’objectif est de lancer le mégachantier, qui s’échelonnera sur une décennie, à l’hiver 2019.

Dans le secteur où sera érigé le complexe Le Phare, l’hôtelier détient l’Hôtel Alt Québec.


« C’est un projet qu’on va regarder en temps et lieu de façon sérieuse. [...] Cela va mériter une attention particulière »
Jean-Yves Germain, copropriétaire du Groupe Germain,

Galeries de la Capitale

Par ailleurs, des responsables du Groupe Germain ont visité les Galeries de la Capitale au cours des derniers mois en prévision de la construction d’un hôtel au-dessus des anciens locaux du détaillant Simons.

«Oui, nous avons regardé pour les Galeries de la Capitale. Ce sont des discussions. On regarde plusieurs projets. C’est certain que lorsqu’un développeur veut faire un projet avec un hôtel, il passe souvent par nous. Nous avons un beau produit et une bonne feuille de route», affirme M. Germain.

Au cours des dernières semaines,  l’entreprise a annoncé l’ouverture de l’Hôtel Le Germain Ottawa. Un investissement de 40 millions $. Il s’agissait du deuxième hôtel de la chaîne à ouvrir ses portes dans la capitale nationale. Elle a également procédé à l’inauguration d’un hôtel, sous l’enseigne Alt+, de 168 chambres dans le quartier DIX30, à Brossard. La facture a été de 35 millions $.

Récemment, la compagnie familiale, qui compte dans ses rangs environ 1100 travailleurs, a aussi annoncé la rénovation pour 20 millions $ de son Hôtel Le Germain situé au centre-ville de Montréal.  

Pour les prochains mois, vers la fin de l’été, un deuxième hôtel de 155 chambres va ouvrir à Calgary, au cœur de East Village. Et les travaux pour un troisième dans cette ville débuteront en 2019.

Vers la fin 2018, le Groupe Germain ouvrira aussi un établissement de 15 étages à Saskatoon.