La clientèle ciblée par le promoteur du nouvel immeuble le Gecko est urbaine et privilégie le transport en commun à la voiture.

Un Gecko de 18 M$ à louer dans Saint-Roch

Synchro immobilier poursuit son expansion dans le quartier Saint-Roch. Le promoteur lance la location de ses 85 appartements en construction sur les ruines de l’ancienne quincaillerie Cantin de la rue Saint-Vallier Est. Et prépare l'édification de 70 copropriétés sur le boulevard Charest.

«Ce quartier-là est en pleine effervescence», juge l’architecte George Blouin, président de l’entreprise familiale. «Le parc immobilier est en plein changement.»

Plusieurs entreprises sont installées dans Saint-Roch et offrent des «emplois de qualité», évalue-t-il. Mais il manquerait de logis récents pour que les travailleurs restent dans le coin à la sortie du bureau. «C’est un secteur de choix, je pense qu’il y a un grand manque pour du locatif.»

Synchro immobilier investit donc le marché avec le Gecko, immeuble d’appartements évalué à 18 millions $ dont il promet la livraison en juin. Les ouvriers sont au boulot; environ 40 % du squelette de béton est érigé. 

Le bâtiment comptera 6 étages avec trois logements plus spacieux au sommet qui sont offerts contre un paiement mensuel qui peut franchir la barre des 2800 $... La moyenne sera plus abordable, fait cependant remarquer George Blouin : entre 800 $ et 1400 $. 

Le promoteur déploie son argumentaire de vente : cour intérieure, comptoir de granite, douche en céramique, terrasse sur le toit, plafonds à 9 pieds. «C’est un projet qui est monté comme du condo à vendre.»

L’équipe de M. Blouin a toutefois choisi de limiter le nombre d’espaces de stationnement dans le sous-sol à la moitié du nombre d’appartements. La clientèle cible est urbaine et se déplacerait souvent autrement, notamment par le transport en commun.

Comptoir de granite, douche en céramique, terrasse sur le toit, plafonds à 9 pieds, selon le promoteur, c’est «comme du condo» mais en location.

À venir

Après les copropriétés du Kaméléon du boulevard Charest, Le Gecko sera le deuxième «d’une trilogie de lézards», d’une trilogie d’immeubles neufs du promoteur en Basse-Ville. Synchro entend compléter avec l’érection d’un autre bâtiment sur le boulevard Charest Est, près de l’accès à l’autoroute Dufferin-Montmorency. Là, plus ou moins 70 copropriétés seront éventuellement mises en vente.

M. Blouin est convaincu que Saint-Roch a encore du potentiel en immobilier, que la revitalisation n’est pas complétée : «Elle est loin d’être terminée.» Il resterait plusieurs trous à combler.

Informations: legecko.ca