Le revenu disponible des Canadiens est de moins en moins important et atteint en moyenne 631 $ après le règlement des factures mensuelles et des remboursements de dette. Ce montant est inférieur de 15 % à celui d’il y a trois mois.

Un Canadien sur trois ne serait pas capable d’honorer ses paiements mensuels

CALGARY — Un Canadien sur trois n’est pas en mesure de payer ses factures mensuelles, incluant ses remboursements de dette, en raison des hausses des taux d’intérêt, selon un sondage réalisé pour le bureau de syndics de faillite MNP.

Selon les résultats de l’enquête trimestrielle de MNP la proportion de Canadiens qui n’arrivent pas à honorer leurs paiements mensuels a grimpé de huit points de pourcentage depuis septembre.

En outre, le revenu disponible des Canadiens est de moins en moins important et atteint en moyenne 631 $ après le règlement des factures mensuelles et des remboursements de dette. Ce montant est inférieur de 15 % à celui d’il y a trois mois.

La firme MNP estime que les Canadiens sont de plus en plus inquiets de leur endettement. La Banque du Canada a haussé son taux d’intérêt directeur à deux reprises l’an dernier, et cet élan pourrait se poursuivre en 2018.

Quatre répondants sur dix ont indiqué avoir peur de connaître des difficultés financières si les taux d’intérêt continuaient de croître, et un sur trois a dit craindre d’être poussé à la faillite en raison de la hausse des taux.

Plus de 70 % des répondants ont dit qu’ils seraient plus prudents dans leurs dépenses et près de la moitié ont dit croire qu’ils devraient contracter davantage de dettes au cours de la prochaine année pour couvrir leurs dépenses.

Ipsos, qui a réalisé l’enquête trimestrielle, a interrogé 2001 Canadiens en ligne entre les 8 et 13 décembre 2017.

L’Association de la recherche et de l’intelligence marketing juge qu’il est impossible d’attribuer une marge d’erreur à un sondage réalisé en ligne puisque la méthode d’échantillonnage est non probabiliste.