Un antre de 14 M$ pour Eddyfi Technologies

Eddyfi Technologies a maintenant sa nouvelle demeure. Un antre de 14 millions $ dans l’Espace d’innovation Michelet.

«Notre entreprise a connu une énorme croissance depuis ses débuts à la fin 2009. Nos gens et leur savoir nous ont permis de repousser les limites de la technologie, de nous positionner comme un joueur d’importance dans notre industrie et d’ouvrir grandes les portes de différents marchés», indique le président et chef de la direction, Martin Thériault.

Difficile de le contredire surtout lorsqu’on consulte son carnet d’acquisitions des dernières années. Silverwing et TSC Inspection Systems, deux entités basées au Royaume-Uni, et la compagnie M2M, installée du côté de France. Des millions de dollars ont aussi été injectés pour acquérir de nouvelles technologies.

En gros, Eddyfi Technologies, qui conçoit et commercialise des équipements et des logiciels d’inspection destinés au secteur industriel, a le pied sur l’accélérateur.

L’objectif du nouveau complexe immobilier de 5000 mètres carrés, qui agira à titre de siège social avec un centre de recherche et développement, un centre de formation et une unité de production, est justement pour propulser la compagnie à un autre échelon à internationale.


« L’enjeu du recrutement de la main-d’œuvre est plus que réel. Il y a littéralement une guerre pour le talent. »
Martin Thériault, président et chef de la direction chez Eddyfi Technologies

L’entreprise était installée auparavant dans le Parc technologique du Québec métropolitain.

«Guerre pour le talent»

Devant la pénurie de main-d’oeuvre qui frappe actuellement la région, la direction a choisi de miser dans ses nouvelles installations sur le bien-être des gens pour conserver ses cerveaux et pour dénicher de nouvelles paires de bras.

Le nouvel édifice possède une salle d’entraînement, un terrain de volleyball de plage, des espaces de travail collaboratif, des zones de socialisation, de détente et de jeux.

«L’enjeu du recrutement de la main-d’œuvre est plus que réel. Il y a littéralement une guerre pour le talent. Lorsqu’est venu le temps de mettre sur papier le projet de déménagement de notre entreprise, nous nous sommes assurés de placer le bien-être de nos employés au centre de nos décisions», note M. Thériault.

Lors de l’annonce de ce projet en 2017, la direction prévoyait déjà une deuxième phase d’agrandissement des locaux.

Eddyfi Technologies dessert des clients dans plus de 85 pays et compte près de 350 employés. Ses clients sont des dirigeants de centrales nucléaires, de pétrolières, de minières et d’entreprises issues du domaine de l’aéronautique.

En 2016, la Caisse de dépôt et placement du Québec avait annoncé investir 36,5 millions $ dans l’entreprise de Québec afin d’appuyer la réalisation de son plan de croissance. À ce moment, M. Thériault signalait que l’objectif de la compagnie était de faire passer le chiffre d’affaires à 100 millions $ en 2020.