Transformation numérique: vers des employés mieux outillés [VIDÉO]

Les organisations publiques et privées qui désirent s’équiper davantage en matière de transformation numérique pourront maintenant se tourner vers l’Université Laval (UL). Des services sur mesure ainsi que des formations seront offerts sur demande.

L’institution scolaire lançait lundi l’Académie de la transformation numérique (ATN) qui propose de répondre aux besoins réels des membres du personnel qui souhaite mettre à jour leurs connaissances sur cette nouvelle ère du numérique. L’ATN est née d’une collaboration étroite entre l’Université et le gouvernement du Québec. 

«Le numérique nous fait sortir de notre zone de confort pour le mieux. On est en train de faire des choses nouvelles ensemble, au service des entreprises, du gouvernement et de la société en général. Nous devons anticiper les compétences de demain pour mieux construire l’avenir», a indiqué la rectrice de l’UL, Sophie D’Amours.

Le virage numérique continue d’évoluer à la vitesse grand V, les organisations doivent s’adapter rapidement. Cette nouvelle réalité vient modifier les pratiques organisationnelles. 

Le gouvernement caquiste a investi 6 millions $ pour une période de cinq ans pour le projet de l’ATN. Cet octroi implique le démarrage, les recherches et le développement des diverses formations et outils de travail.

Plus que temps

Le chargé de la mission de l’ATN, Alain Aubut, soutient qu’il était grand temps d’offrir des ressources claires et fiables en matière de numérique pour les organisations. 

«Les enjeux d’aujourd’hui nous amènent à bouger très rapidement. Il faut faire des mises à niveau. C’est assez flagrant, on a vu les enjeux de sécurité dans des institutions financières. Aujourd’hui, il faut absolument que les gens soient informés sur les enjeux de la cybersécurité, l’infonuagique aussi. C’était plus que temps», a-t-il noté.

Toutes les organisations en partenariat avec l’ATN pourront profiter des contenus d’informations et réaliser les parcours de formation. 

En plus des employés de l’UL et de ceux du gouvernement, les employés des cinq cégeps de la région de Québec et de l’École nationale d’administration publique du Québec sont déjà inscrits parmi les partenaires.

Le ministre délégué à la Transformation numérique, Éric Caire, était présent lors de l’annonce.