Le président et chef des affaires médicales de DiagnoCure, le docteur Yves Fradet

Transaction de 6,5 M$ pour DiagnoCure

DiagnoCure vend à son partenaire d'affaires américain Hologic tous les actifs reliés à l'un de ses produits vedettes, le biomarqueur PCA3 pour le cancer de la prostate.
En contrepartie, l'entreprise de Québec spécialisée dans les tests moléculaires et génomiques pour le cancer recevra une somme de 6,5 millions $ qu'elle pourra investir, seule ou avec des tiers, dans le développement et la commercialisation d'autres produits dont le test Previstage GCC pour le cancer colorectal et le test multimarqueurs PCP pour le cancer de la prostate.
«La transaction proposée est une première étape bénéfique vers l'amélioration de la valeur pour les actionnaires tout en procurant, par ailleurs, une opportunité immédiate de liquidité pour les actionnaires actuels», a déclaré, mercredi, le président du conseil d'administration de DiagnoCure, le docteur Jacques Simoneau, lors de l'annonce de la signature de la convention d'achat d'actifs. «De plus, nous sommes confiants que les autres actifs de la compagnie procurent d'intéressantes opportunités d'affaires pour les partenaires intéressés.»
Le président et chef des affaires médicales de DiagnoCure, le docteur Yves Fradet, abondait dans le même sens.
«Nous croyons en la valeur clinique du test Previstage GCC pour améliorer la stadification du cancer du côlon et au test multimarqueurs PCP pour le cancer de la prostate nouvellement développé en tant qu'outil important pour les cliniciens pour l'identification précoce des cancers agressifs de la prostate.»
Les actionnaires de DiagnoCure se prononceront le 12 février sur l'entente intervenue avec Hologic.
Recommandation unanime
Les membres du conseil d'administration recommanderont unanimement aux actionnaires de voter en faveur de la transaction.
Leader mondial dans le domaine du diagnostic, Hologic avait fait l'acquisition, en 2012, de Gen-Probe, la société américaine avec laquelle DiagnoCure avait développé le biomarqueur PCA3 pour le cancer de la prostate.
Par l'entremise de Gen-Probe, Hologic détenait, depuis ce temps, des droits exclusifs mondiaux de DiagnoCure sur le PCA3.
Au cours des derniers mois, DiagnoCure a dû s'imposer une sévère cure de minceur et effectuer des mises à pied parmi son personnel en raison du peu de revenus de redevances enregistrés par la vente de ses produits, dont le PCA3, sur le marché.
Au terme du troisième trimestre de son exercice financier 2015, les revenus de la compagnie affichaient à peine 132 841 $. La direction de la compagnie signalait, le 11 septembre, qu'elle menait des «discussions» avec des «partenaires d'affaires potentiels sérieux» pour redresser la situation et apporter des «résultats positifs pour les actionnaires.»
À la Bourse de Toronto, le prix de l'action de DiagnoCure (TSX : CUR) affichait, jeudi, 11 ¢.