Toujours des frais pour les transactions excédentaires

Au moment où de moins en moins de commerçants acceptent l’argent comptant, des consommateurs réclament la levée des limites de transaction par carte de débit.

Sylvie Young a l’impression que Desjardins et les autres pourraient faire beaucoup plus en ce temps de crise. «J’ai un maximum de 30 transactions, pour d’autres, c’est 25, etc., nous écrit Mme Young. Mais comme les commerces prennent de moins en moins d’argent liquide, Desjardins profitent de nous en s’assurant qu’on dépasse nos limites de transactions. Et là, ils nous charge des «prix de fous» par achat à chaque fois qu’on utilise la carte de débit un coup dépassé notre limite de transactions.»

La porte-parole Chantal Corbeil a indiqué au Soleil que Desjardins n’envisage pas de changer les frais de transactions pour le moment. «Nous offrons des forfaits très avantageux selon l’utilisation de chacun (12 transactions pour 3,95$ par mois, 30 transactions pour 8,95$ par mois et illimité à 13,95$ par mois). Nous avons des offres spéciales pour les étudiants (gratuit), les personnes âgées de 60 ans et plus (rabais de 4$) et pour les ordres professionnels, rappelle Mme Corbeil. Il est important de souligner que nos membres peuvent modifier leurs forfaits à tout moment sur Accès D, surtout si leur utilisation augmente.»

Le paiement sans contact par carte de crédit Desjardins a été rehaussé à 250$. La mesure ne s’applique pas, pour le moment, à la carte de débit. Les travaux se poursuivent à ce sujet, dit la porte-parole.

À la Banque nationale, plusieurs mesures de soutien ont été proposées pour les clients particuliers et commerciaux, mais pour l’instant, aucune levée des frais pour des transactions excédentaires.