Dans certains cas, les fermetures ont été tellement soudaines qu'on aurait demandé aux clients de quitter les établissements et les lumières auraient été fermées en plein milieu de la journée.

Tim Hortons ferme abruptement des cafés dans le Maine et l'État de New York

La chaîne de cafés Tim Hortons a fermé certains de ses établissements dans les États américains du Maine et de New York.
Dans un bref communiqué émis vendredi, la société a dit avoir fermé ces restaurants après avoir étudié leur performance. Le nombre d'établissements touchés n'a pas été précisé.
Selon certains médias aux États-Unis, les fermetures auraient été soudaines et des employés ont affirmé n'avoir eu aucun préavis. Dans certains cas, on aurait demandé aux clients de quitter les établissements et les lumières auraient été fermées en plein milieu de la journée.
Cette nouvelle survient quelques semaines après que la direction de Tim Hortons eut évoqué une expansion de la présence de la chaîne de cafés au sud de la frontière.
Tim Hortons a annoncé en octobre un partenariat avec le développeur américain Seven Invest pour ouvrir plus de 150 cafés Tim Hortons dans la région de Cincinnati dans la prochaine décennie.
Le chef de la direction de Restaurant Brands (TSX:QSR), la société mère des bannières Burger King et Tim Hortons, avait expliqué que le plan d'expansion était composé de telles ententes et que d'autres accords étaient en préparation pour une expansion internationale.
Historiquement, les incursions de Tim Hortons sur le marché américain ont toujours livré des résultats mitigés.
En 2010, la société s'est retirée du nord-est des États-Unis en fermant des restaurants à Providence, au Rhode Island, et à Hartford, au Connecticut. L'entreprise avait alors expliqué que les volumes de vente moyens des établissements touchés étaient environ moitié moindres que ceux d'autres marchés américains.