En arrivant au pouvoir en juillet dernier en Ontario, le gouvernement conservateur de Doug Ford avait annoncé la suppression de plusieurs aides aux énergies vertes, parmi lesquelles un rabais pouvant aller jusqu'à plusieurs milliers de dollars pour les acheteurs de voitures électriques.

Tesla poursuit l'Ontario après le retrait d'aides aux voitures électriques

Le constructeur américain Tesla a lancé des poursuites judiciaires contre l'Ontario, s'estimant lésé par la décision du nouveau gouvernement de cette province de supprimer des aides à l'achat de voitures électriques, rapportent plusieurs médias canadiens.

En arrivant au pouvoir en juillet dernier en Ontario, le gouvernement conservateur de Doug Ford avait annoncé la suppression de plusieurs aides aux énergies vertes, parmi lesquelles un rabais pouvant aller jusqu'à plusieurs milliers de dollars pour les acheteurs de voitures électriques.

Les clients ayant commandé leur voiture avant juillet peuvent toujours bénéficier du rabais jusqu'à mi-septembre, à l'exception des centaines de clients de Tesla, affirme le constructeur américain qui dénonce une exclusion «arbitraire», selon des documents déposés au tribunal supérieur de l'Ontario cités par plusieurs médias.

Le gouvernement de l'Ontario aurait accordé cette dérogation à tous les constructeurs possédant des concessionnaires franchisés indépendants au Canada, ce qui n'est pas le cas de Tesla, expliquent les avocats du constructeur.

Cette décision «a laissé des centaines de clients de Tesla Canada dans la situation injuste de ne plus être éligible au rabais dont ils pensaient bénéficier lorsqu'ils ont commandé leur véhicule, alors que les acheteurs d'autres marques et d'autres revendeurs auront droit à cette aide durant la période de transition», selon les termes de la plainte citée par plusieurs médias.

Le constructeur veut que le gouvernement provincial revienne sur sa décision, qui a été prise sans concertation avec Tesla selon ce dernier.