Le Bureau de la concurrence a conclu que Telus «avait fait ou permis que soient faites des déclarations fausses ou trompeuses» dans des publicités visant la messagerie texte payante dans des fenêtres publicitaires, des applications et les médias sociaux.

Telus abolit 1500 postes

Le géant des télécommunications Telus a annoncé jeudi son intention d'éliminer 1500 emplois, une décision qui devrait lui permettre de réduire ses coûts de jusqu'à 125 millions $ par année.
La société établie à Vancouver a aussi indiqué qu'elle augmenterait son dividende de 5 %, à 44 cents par action, à compter du mois de janvier, après l'avoir déjà haussé plus tôt cette année.
Telus (TSX:T) a offert peu de détails sur la réduction de son effectif, sauf pour dire que plusieurs emplois seraient éliminés par l'entremise de départs volontaires et de retraites anticipées. Il n'a pas été immédiatement possible de parler à un porte-parole de l'entreprise.
«Ce sont des décisions très difficiles à prendre, mais également un élément nécessaire de l'alignement de notre organisation avec la croissance, le service clientèle et les activités d'allocation de capital que nous mettons en oeuvre», a affirmé le président et chef de la direction de Telus, Darren Entwistle, dans un communiqué.
M. Entwistle a repris les rênes de Telus à la suite du départ soudain du président et chef de la direction Joe Natale, en août. Selon Telus, cette décision a été prise après que le conseil d'administration eut conclu que le grand patron de l'entreprise devrait habiter l'Ouest canadien, et que M. Natale ne voulait pas déménager.
Telus a aussi dévoilé jeudi ses résultats financiers pour le troisième trimestre, faisant état d'une croissance des bénéfices et des revenus conformes aux attentes des analystes.
Le bénéfice net et le bénéfice net ajusté ont tous deux progressé d'environ 2,8 %, pour atteindre 365 millions $ et 398 millions $ respectivement.
Le bénéfice ajusté par action a atteint 66 cents par action, ce qui était supérieur à la prévision moyenne de 64 cents des analystes interrogés par Thomson Reuters.
Les revenus ont avancé de 4,2 % par rapport à l'an dernier pour se chiffrer à 3,15 milliards $, contre 3,03 milliards $ US.
«Notre société a continué de produire d'excellents résultats financiers et opérationnels aussi bien dans les activités filaires que sans fil», a affirmé M. Entwistle.
Le patron a aussi rappelé que Telus venait tout juste de compléter une de ses plus grosses années au chapitre des dépenses en immobilisations, qu'il a décrites comme des «investissements générationnels», qui comprenaient des initiatives pour améliorer les processus et l'efficacité de l'entreprise.