Marie-Christine D’Amours, vice-présidente, Marché consommateurs et Centres de contact client chez TELUS

TELUS: à un clic de la haute vitesse

Lorsqu’elle parle du projet de déploiement d’Internet par le moyen réseau cellulaire dans 14 communautés de la Basse-Côte-Nord, Marie-Christine D’Amours voit des visages et entend des noms. Elle se souvient de conversations et de projets de jeunes de ces villages qui reviendront chez eux pour le travail. Son passage dans la région l’a convaincue que les efforts ne seraient pas vains.

Pour la nouvelle vice-présidente Solutions consommateurs et petites entreprises et expérience client au Québec chez TELUS, l’annonce des investissements pour l’un des plus importants projets d’infrastructure numérique au nord du 49e parallèle se traduit par des espoirs et des sourires.

«Au lieu d’envoyer les enfants dans les écoles secondaires vers Sept-Îles, les communautés pourront les garder dans leur communauté avec l’Internet à haute vitesse. Ce sera un moteur social, un moteur économique, des avantages pour les soins de santé à distance et une vie communautaire qui assurera sa croissance», explique-t-elle en entrevue au Soleil.

Depuis quelques années, les ingénieurs de TELUS planchent sur des moyens pour mettre ce secteur au même niveau que les régions urbanisées du Québec. Car les gens ne pouvaient pas compter sur un réseau cellulaire fiable. Dans bien des cas, seuls les liens satellitaires assuraient les communications.

Innovation

Pour arriver à réussir cette implantation, l’entreprise soutient avoir fait preuve de créativité et d’innovation face au défi technologique de taille que représente le déploiement d’un réseau LTE sur plus de 400 kilomètres sur le littoral de la Basse-Côte-Nord pour desservir 4700 citoyens.

Le travail d’installation se déroulera sur quatre ans et les premières tours cellulaires seront opérationnelles au troisième trimestre de 2019. Les gens pourront avoir des liens variant de 50 à 75 mégabits/seconde, précise Mme D’Amours. Elle rappelle que TELUS aura investi dans les 300 millions $ entre 2013 et 2021 pour étendre la haute vitesse sur son territoire avec l’aide des gouvernements fédéral et provincial qui injectent quelque 70 millions $ dans les projets d’accès à Internet.

D’ici 2020, 93 % du territoire sera couvert par la fibre optique et 99 % des gens auront accès à la haute vitesse pour l’utilisation d’Internet, soutient Mme D’Amours.

Dans les régions desservies par le fournisseur, le déploiement de la fibre optique jusqu’à la maison et les développements technologiques permettront à l’entreprise la mise en place de son service de domotique pour la gestion de la sécurité des résidences avec la prise en charge de nombreux objets connectés, comme les systèmes d’alarme, les thermostats, les luminaires ou les caméras de surveillance à partir d’une simple application sur un téléphone mobile.

Bien souvent ces différentes composantes nécessitent des systèmes d’exploitation différents et des modules de contrôle qui ne communiquent pas entre eux. TELUS a mis au point une interopérabilité qui simplifie la gestion par la personne elle-même tout en étant reliée à une centrale pour les urgences.