Un exemple des appareil électrique relié au module EVA

Sociofiancement sur La Ruche: EVA rend la maison plus intelligente

Une jeune entreprise de la région de Québec, EV Sens, se lance dans l'aventure de rendre la maison mieux connectée pour analyser la consommation électrique de divers appareils, notamment pour les bornes de recharge de véhicule électrique pour donner en dollar le coût de la recharge.
Au départ, le projet touchait uniquement le relais de la borne de recharge à un système d'analyse nommé EVA. «La portion borne de recharge a été développée pour permettre à un propriétaire de véhicule électrique de partager sa borne sur un réseau de partage payant [dans le style AirBnB]. Mais aussi pour les travailleurs autonomes comme moi offrir la possibilité de savoir le coût d'une recharge comme on le fait pour un plein d'essence. Cela permet de mettre le coût réel en dollars sur la facture de l'allocation de dépense ou encore pour le paiement de la borne en mode partage», explique Hans Tremblay, cofondateur de la compagnie avec Serge Doucet.
Hans Tremblay cofondateur d'EV Sens
Objectif dépassé
Pour réussir à concrétiser le développement de l'outil et du logiciel de gestion, les deux hommes d'affaires ont fait appel à la plateforme de sociofinancement La Ruche pour amasser les 10 000 $ nécessaires à la réalisation du projet (goo.gl/j4rbE9). L'entreprise a dépassé son objectif. Elle a amassé 15 060 $, soit un peu plus de 150 % du but visé.
Le module EVA a été homologué par le service des normes de Underwriters Laboratories Inc. (UL). Sitôt la campagne terminée, les tests entameront une nouvelle phase de test avec les acheteurs du module, indique M. Tremblay.
Installé sur le panneau électrique de la résidence, le module EVA est relié à un serveur central par Internet afin d'effectuer les analyses. Outre la borne de recharge si c'est le cas, cinq autres appareils peuvent être connectés à EVA. Le consommateur pourra savoir exactement sa consommation en électricité pour sa piscine, le chauffe-eau, la cuisinière, le lave-vaisselle ou la sécheuse.
Puisque le système effectue des analyses constantes, des fonctions utiles pourront avertir l'occupant par texto que le cycle de séchage est terminé, que la cuisinière fonctionne encore alors que le four et la plaque de cuisson devraient être éteints. Mieux encore, comme le système apprend de chaque appareil, il pourrait déceler une surconsommation d'énergie d'un appareil comparativement à son fonctionnement normal habituel.
M. Tremblay ajoute que EV Sens travaillera en 2018 à intégrer EVA à Google Home, NEST, Amazon Alexa en poursuivant le développement de la portion intelligence artificielle de son système permettant de reconnaître la signature électrique de différents appareils branchés sur un même circuit.
Site Web : www.evsens.ca