OVH a inauguré ses nouveaux locaux dans Saint-Roch, mardi.

Première année bien remplie pour OVH

Le laboratoire de recherche et de développement de logiciels de l'entreprise OVH a pris du galon au fil de la dernière année. Ouvert à la suite de l'annonce d'un investissement de 33 millions $ au Québec, le laboratoire ne comptait que deux personnes pendant quelques mois, dont son directeur Pierre Leroux. Actuellement, ils sont une vingtaine à occuper les locaux sur le boulevard Charest dans Saint-Roch. Et une dizaine de postes restent à pourvoir.
«Notre croissance est très rapide», soutient M. Leroux en entrevue. «Nous devrions atteindre la cinquantaine d'employés sous peu et prendre notre vitesse de croisière.» Il s'est dit particulièrement fier de l'aménagement modulable du laboratoire grâce à du mobilier sur roulettes et ajustable à la demande. Non seulement les espaces de travail peuvent être modifiés selon les besoins, mais les salles de réunion aussi sont agrandies à la demande. Cette nouveauté est inspirée de ce que M. Leroux a vu en Californie et dans son Europe natale.
<p>Le directeur d'OVH, Pierre Leroux, est particulièrement fier de l'aménagement modulable du laboratoire grâce à du mobilier sur roulettes et ajustable à la demande. </p>
Les rénovations ont bénéficié de l'aide de la Ville de Québec par une subvention couvrant 25 % des travaux. OVH Québec travaille sur des projets logiciels avec les bureaux de recherche de Toulouse en France dans les secteurs de la gestion de l'infonuagique, des objets connectés, de l'analyse des données de masse (big data) et les interfaces pour les utilisateurs. Il y a même un projet à Québec en codéveloppement avec le studio Squeeze.