Pour une première fois depuis la création de Pixel Animation en 2010, les participants vont pouvoir assister cette année à la présentation au cinéma Le Clap de quatre films d'animation numériques.

Pixel Animation: projections grand public au Clap

Des artisans issus du milieu de l'animation numérique provenant de 24 pays seront réunis au Centre des congrès de Québec au cours des prochains jours à l'occasion du Pixel Animation.
Pour une première fois depuis la création de l'événement en 2010, les participants vont pouvoir assister cette année à la présentation au cinéma Le Clap de quatre films d'animation numériques, soit Miss Hokusai (V.O. S.-T.F.), Kahlil Gibran's The Prophet (V.O.A.), Kubo ant the Two Strings (V.O.A. et V.F.) et A Town Called Panic : Double Fun (V.O.A. et V.F.).
«Il était important pour nous de montrer concrètement au grand public le fruit du travail des artisans de l'animation», a indiqué Louis Leclerc, directeur général de Pixel Québec. «Les films d'animation nécessitent des milliers d'heures de travail, et le résultat est souvent spectaculaire comme émotionnellement fort. Avec ce volet film, nous touchons maintenant à tous les aspects de l'animation : l'aspect plus théorique avec les classes de maître, l'aspect affaires avec le Cartoon Connection et l'aspect grand public avec la présentation des films», poursuit-il.
Des Classes de maîtres offertes
Durant l'événement, les participants vont pouvoir prendre part à des classes de maître dirigées par des professionnelles du milieu, dont des membres de Production 10e Ave (Mission Yéti) et de Rodeo FX. Ce dernier a remporté un iEmmy pour les effets spéciaux de Game of Thrones. «Ce sont des gens qui vont venir présenter leur dernier projet et discuter des techniques», explique M. Leclerc, qui attend environ 450 personnes.
Pour le volet Cartoon Connection Canada, près de 200 projets seront présentés par des producteurs d'un peu partout à travers la planète.
Depuis cinq ans, Pixel Animation, qui se déroule cette année du 25au 28 octobre, a généré des retombées de 3M$ pour le tourisme et de plus de 34,5 M$ pour l'industrie.