Pikachu, une des vedettes du jeu Pokémon Go.

Nintendo bondit de 120 % en huit séances

L'action du groupe japonais Nintendo a pris 14 % mardi à la Bourse de Tokyo, portant son gain à quelque 120 % depuis le début de la fièvre Pokémon Go, jeu de réalité augmentée qui fait un tabac dans le monde.
Sa capitalisation boursière, qui équivaut au nombre d'actions en circulation multiplié par leur prix, dépasse désormais celle de son rival Sony, totalisant 4500 milliards de yens (55 milliards $CAN).
À l'issue des échanges, le titre Nintendo s'est élevé à 31 770 yens (+14,36 %), soit plus du double de sa valeur de clôture du 6 juillet, veille du lancement de cette application qui permet d'attraper Pikachu et autres Pokémons, petites créatures aux formes et aux pouvoirs magiques multiples inventées par le Japonais il y a 20 ans.