Le mode «Threes» est essoufflant avec des mises en échec percutantes à envoyer un joueur ou une mascotte dans la troisième rangée de bancs... ou presque.

NHL 18: nouveautés et raffinements

Ça y est! La vraie saison commence. Pendant les camps d'entraînement de la Ligue nationale de hockey, les mordus sont sur leur console avec NHL 18.
Cette année, les amateurs retrouveront toutes les sections de la version précédente, en mieux côté graphisme et intelligence artificielle (IA). Dans plusieurs modes de jeu, il est non seulement possible de jouer contre l'IA ou contre des adversaires en ligne, mais aussi avec des amis, en coopération ou contre eux. 
Par contre, les joueurs sur PS4 ne peuvent toujours pas affronter leurs amis sur la Xbox One.
Il y a plusieurs nouveautés particulièrement intéressantes. Le mode «Threes», ou 3 contre 3, est essoufflant avec des mises en échec percutantes à envoyer un joueur ou une mascotte dans la troisième rangée de bancs... ou presque. Vraiment hors de l'ordinaire. C'est le style arcade à son meilleur.
Dans la section de l'équipe de rêve, en plus de la création de son équipe pour les compétitions en ligne ou avec des amis, il y a une section de défis. Outre le plaisir de jouer, c'est la section où il est le plus facile de gagner des points pour acheter des paquets de cartes, sans affecter les contrats des joueurs dans les compétitions. Les défis sont parfois difficiles, comme donner 15 mises en échec lors des trois courtes périodes de deux minutes, ou encore compter des buts en désavantage numérique. Malgré tout, c'est intéressant.
Pour comprendre les nouvelles actions à mettre en pratique dans les parties, il y a le camp d'entraînement de Hockey Canada avec les exercices pour les tirs au but, la défense, les mises en échec, les passes, les mises au jeu et les nouvelles feintes. De nombreuses séquences vidéo permettent de comprendre les astuces.
Si je peux facilement exécuter les feintes de base avec un joueur gaucher, je suis débobiné dans les feintes spéciales. J'ai beau tout faire ce qu'il faut, je suis droitier et mon cerveau n'arrive pas à contrôler ma motricité fine dans un effet miroir. J'aime bien Sidney Crosby dans le jeu, mais je suis un droitier pur et dur incapable d'exécuter les mouvements à l'envers de ma position naturelle. Il aurait été intéressant d'avoir l'option de prendre un joueur gaucher ou droitier.
De plus, les mouvements de caméra lors des mises au jeu, avec les zoom in et zoom dépassé, donnent plus de dynamisme à ces périodes d'attente.
Côté technique, je n'ai pas eu de perte de lien avec les serveurs EA, du moins pas encore, comme cela m'arrivait presque une fois tous les deux jours avec NHL 17. Le bogue des joueurs tous collés contre la bande, dans les matchs carrière, lors du changement de ligne, ne s'est pas reproduit. Par contre, le jeu s'est planté solide à trois reprises le même soir, et quelques fois par la suite durant la semaine. Je revenais directement à l'écran d'accueil de la console. J'imagine qu'il y aura une mise à jour prochainement si je ne suis pas le seul joueur à avoir connu ce type de bogue.
Dans l'ensemble, NHL 18 est vraiment bien fait et peaufiné avec finesse sous de nombreux aspects.
Mise au jeu et go! C'est parti jusqu'aux séries!