Lourde perte pour Snap

Snap, la société derrière l'application Snapchat si populaire auprès des jeunes, a vu ses revenus grimper en flèche au premier trimestre, mais elle a affiché une lourde perte nette en raison des frais associés à son entrée en Bourse.
L'entreprise a affiché une perte nette de 2,2 milliards $US pour le trimestre de janvier à mars. De ce montant, environ 2 milliards $US étaient attribuables aux coûts liés au premier appel public à l'épargne. Un an plus tôt, alors que son capital était encore fermé, Snap avait perdu 38,8 millions $US.
La perte par action de Snap s'est chiffrée à 2,31 $US pour le premier trimestre, comparativement à une perte de 14 ¢US un an plus tôt.
Le titre de Snap plongeait d'environ 25 % dans les transactions d'après-séance, puisque ces résultats étaient moins bons que prévu.
Les analystes visaient plutôt une perte de 1,92 $ US par action, selon les prévisions recueillies par FactSet.
Les revenus trimestriels de l'entreprise ont presque quadruplé à 149,6 millions $US, en regard d'un chiffre d'affaires de 38,3 millions $US l'an dernier. Les analystes tablaient cependant sur des recettes de 158,3 millions $US.
L'application de messagerie éphémère Snapchat a fait état de 166 millions d'utilisateurs actifs par jour au plus récent trimestre. La croissance de la base d'utilisateurs de Snapchat a commencé à ralentir l'an dernier, lorsqu'Instagram, un des réseaux sociaux de la famille Facebook, s'est mis à imiter la fonctionnalité «Stories» de Snapchat, qui permet de mettre en ligne de courtes vidéos qui disparaissent après 24 heures. Facebook a lui-même lancé cette année une option semblable.