Le studio du jeu Angry Birds licencie le tiers de ses employés

NEW YORK - Rovio Entertainment, la société derrière le populaire jeu mobile «Angry Birds», a indiqué mercredi avoir réduit son effectif de près du tiers dans le cadre d'une restructuration de ses activités.
Le studio établi à Espoo, en Finlande, a dit avoir éliminé un total de 213 emplois. Il comptait 670 employés avant les mises à pied. Rovio avait précédemment annoncé, en août, qu'elle prévoyait supprimer des emplois, mais elle n'avait pas donné de chiffre précis.
Les mises à pied s'inscrivent dans le cadre des efforts de restructuration de l'entreprise. Elle entend délaisser ses activités d'apprentissage pour se concentrer sur les jeux, les médias et les produits de consommation, a-t-elle expliqué.
La plupart des employés touchés par les mises à pied travaillent en Finlande. Environ 15 d'entre eux travaillent à l'extérieur du pays, a précisé Rovio. Les employés au Canada et aux États-Unis qui préparent l'adaptation cinématographique du jeu Angry Bird, dont la sortie en salle est prévue l'an prochain, ne sont pas touchés.