Au moment où Le Soleil a visité le site Web de google, vers 16h15 jeudi, le père Noël était sur le continent africain et se dirigeait vers l'est.

Le parcours du père Noël suivi pas à pas grâce à Google

Le périple mondial et virtuel du père Noël a été suivi pas à pas jeudi par l'armée américaine et le géant d'Internet Google, détaillant en temps réel le parcours du mythique personnage et son traîneau rempli de cadeaux.
«Le suivi du Père Noël par Google démarre aujourd'hui - il est temps de repérer le traîneau de ce jovial personnage», écrit le groupe californien dans un billet.
«Les elfes ont travaillé dur dans le village du père Noël, en pleine effervescence pour le grand vol de nuit», explique Google, qui a ouvert un village de Noël virtuel depuis le 1er décembre mais n'a fait apparaître le père Noël que jeudi.
Les enfants peuvent ainsi réviser leur géographie sur une carte animée, apprendre les traditions de Noël de chaque pays, ou choisir une organisation non gouvernementale pour faire un don.
Le site santatracker.google.com, qui fonctionne chaque année depuis 11 ans, recense aussi en direct le nombre de cadeaux distribués sur le chemin.
Microsoft et Norad
Microsoft s'est lui associé une nouvelle fois avec le commandement militaire chargé de la sécurité aérienne des États-Unis et du Canada (Norad, North American Aerospace Defense Command) pour animer le site noradsanta.org, où on peut voir le traîneau du père Noël sillonner tous les pays du monde.
L'implication du Norad dans cette aventure virtuelle date d'il y a 60 ans, quand un numéro de téléphone erroné du père Noël publié dans un journal a conduit un enfant à appeler par erreur le commandement militaire.
Le commandant de permanence ce jour-là avait joué le jeu et ordonné à son personnel de donner aux enfants la localisation du père Noël. Et la tradition s'est poursuivi, évoluant à la fin des années 90 vers un site Internet dédié.
«Nous pouvons être assez cyniques toute l'année. Mais là, c'est un moment où nous pouvons voir le monde avec des yeux d'enfant, ce qui nous redonne le sens de l'émerveillement», a expliqué le directeur marketing du moteur de recherche Bing, propriété de Microsoft, Matthew Quinlan, dans un billet.
Bing et l'assistant virtuel de Microsoft Cortana, contribuent à l'animation du site du Norad, selon le géant de l'informatique basé dans l'État de Washington.
Le site propose des jeux, et l'assistant vocal Cortana peut dire à tout moment où se trouve le père Noël.