Le bitcoin entame l'année à plus de 1000 $

Le bitcoin, monnaie virtuelle servant pour les transactions en ligne, s'échangeait à plus de 1020 $ lundi en fin de journée après avoir franchi la barre des 1000 $ dimanche, une première depuis trois ans.
La monnaie numérique avait déjà culminé à plus de 1000 $ à l'automne 2013.
La poussée du bitcoin, qui ne valait que quelques centimes lors de son lancement en 2009, s'inscrit dans un contexte économique incertain, avec notamment la chute de la monnaie chinoise.
Contrairement aux devises physiques telles que l'euro ou le dollar, le bitcoin n'est régi par aucune banque centrale ni aucun gouvernement, mais par une vaste communauté d'internautes, et ne peut donc être soumis à la tentation de la «planche à billets», arguent ses partisans.
Critiques
Mais les critiques soulignent son extrême volatilité, dénonçant la création d'une bulle spéculative. Le bitcoin s'est par ailleurs bâti une réputation sulfureuse en raison de son manque de transparence, après la faillite en 2014 de la plateforme d'échanges MtGox, et de son utilisation dans des affaires criminelles.
Instrument selon ses détracteurs de tous les trafics illégaux du fait de l'anonymat des paiements, le bitcoin est également, dans sa forme actuelle, vulnérable au vol ou à toute autre opération frauduleuse.