Éric Bergeron, président et chef de la direction d'Optosecurity

Inspection des bagages à main: Optosecurity prend le contrôle de l'aéroport de Bruxelles

Un mois après avoir signé une entente avec Smiths Detection, l'un des plus importants équipementiers de système de sécurité au monde, Optosecurity décroche le plus important contrat de son histoire. «Une affaire de plusieurs millions d'euros», laisse savoir au Soleil Éric Bergeron, le président et chef de la direction de l'entreprise technologique de Québec spécialisée dans la détection des menaces, notamment dans les gares et les aéroports.
L'aéroport de Bruxelles deviendra le premier aéroport sur la planète à utiliser le logiciel de contrôle de sûreté intégré eVelocity mis au point par Optosecurity pour veiller à l'inspection centralisée à distance des bagages à main aux différents points de fouille de l'aéroport. Au cours des derniers mois, l'aéroport de Bruxelles - qui reçoit chaque année 21 millions de passagers - a fait l'essai de la technologie développée à Québec. Les tests ont donc été concluants.
Les images radioscopiques prises aux différents points de fouille de l'aéroport du contenu des bagages à main des passagers sont acheminées en temps réel vers un centre de contrôle informatisé pour y être traitées à distance, et ce, dans un environnement hautement sécurisé. 
Selon Optosecurity, le logiciel de contrôle de sécurité intégré eVelocity permet d'accélérer le processus de vérification et de réduire les risques d'erreur. Il peut notamment détecter la présence d'explosifs dans les liquides. Il permet également aux administrations aéroportuaires de réaliser des économies substantielles puisqu'il n'est plus nécessaire de recourir à plusieurs agents de sécurité aux différents points de fouille pour inspecter les bagages à main.
«Le contrôle à distance centralisé des bagages à main permettra d'améliorer le confort et l'efficacité du processus de contrôle pour les voyageurs qui fréquentent notre aéroport», a souligné le pdg de l'aéroport de Bruxelles, Arnaud Feist, qui a confirmé, mardi, qu'Optosecurity venait de remporter le premier appel d'offres publics au monde concernant le contrôle à distance centralisé des bagages à main. «C'est au coeur même de notre stratégie. Nous sommes particulièrement fiers d'être les premiers au monde à déployer cette solution au sein de notre nouvelle infrastructure de contrôle centralisé.»
«Et nous, de notre côté, nous sommes très fiers de leur fournir la matière grise nécessaire pour faire le contrôle à distance centralisé des bagages à main», a déclaré Éric Bergeron.
Cet important contrat pour cette entreprise issue de l'essaimage (spin-off) de l'Institut national d'optique pourrait sans doute être le premier d'une longue série, dit espérer Éric Bergeron. Smiths Detection, le nouveau partenaire d'Optosecurity, possède des équipements de sécurité dans 60 % des grands aéroports à travers le monde, dont 80 % des principales aérogares européennes.