Marc Soucy, président et cofondateur de l'entreprise InnovMetric

InnovMetric: l'universalité passe du rêve à la réalité

Alors que la dernière année financière s'est terminée sur une croissance de 35 %, InnovMetric se lance dans une grande aventure avec sa plateforme logicielle de métrologie 3D. Après un investissement de 10 millions $ en recherche et en développement, une nouvelle solution universelle permettant de contrôler les robots de mesure sera mise en marché.
<p>Quatre robots de mesure</p>
«Depuis quelque temps, nous pouvons contrôler n'importe quel appareil de mesure robotisé à partir de notre plateforme logicielle PolyWorks», précise Marc Soucy, président et cofondateur de l'entreprise. «Ces appareils ont leur propre logiciel de contrôle et leurs particularités. Nous innovons avec une solution globale dans les processus des mesures pour la production de pièces en aéronautique et en construction automobile.»
Les robots de mesure, appelés Coordinate Mesuring Machine (CMM), pouvaient être contrôlés uniquement par les logiciels du fabricant. Les opérateurs devaient donc utiliser deux plateformes pour les faire fonctionner. InnovMetric a trouvé le moyen de tout faire avec un seul logiciel pour l'ensemble des opérations.
Ce rêve d'une solution globale et universelle s'est pointé le nez il y a sept ans. Après quelques années de recherche, le rêve devient réalité. «Ce qui est particulièrement innovant, c'est que nous pouvons contrôler tous les types d'appareils de cette catégorie», soutient Marc Soucy. «Pour nos clients, cela se traduit par la formation sur un seul logiciel, plus d'efficacité, moins de perte de temps et beaucoup plus de flexibilité. En fin de compte, cela se traduit par des économies d'échelle.»
Dès l'annonce des nouvelles fonctionnalités de la plateforme, les clients d'InnovMetric ont commencé les essais et donné leurs commentaires, même si tout n'était pas parfaitement au point.
«Notre marché est plutôt traditionnel», avoue M. Soucy. «J'ai été très étonné de l'enthousiasme démontré par tous ceux qui ont mis notre solution à l'épreuve.» Si la solution globale ne fait pas tout à fait l'affaire des fabricants des fameux CMM, elle réjouit amplement les clients d'InnovMetric, qui s'attend à une autre année de bonne croissance.
Nouvelles filiales
Outre la croissance financière, l'entreprise de Québec vient d'ouvrir des filiales en France et en Italie. Une autre est sur le point d'ouvrir en Espagne. En même temps, la compagnie a aidé à créer une coentreprise en Turquie pour le déploiement de sa plateforme.
«Le marché européen et la Turquie offrent de nombreuses possibilités pour nos produits à cause des industries en aéronautique et de la présence de nombreux constructeurs automobiles», expose M. Soucy. La philosophie derrière les filiales est de pouvoir former les employés des clients et d'offrir le soutien technique dans la langue du pays.
Quant aux effets probables de la sortie de la Grande-Bretagne de la Communauté européenne, M. Soucy croit qu'ils se traduiront par quelques pertes puisque les contrats se transigent en devise locale. La fluctuation à la baisse de la valeur de la livre sterling sera défavorable.
Qu'est-ce que la métrologie ?
La science des mesures. Le logiciel d'InnovMetric, commercialisé sous le nom PolyWorks, peut analyser les données provenant de différents périphériques de mesures, comme les scanneurs 3D ou les capteurs de précision. La métrologie assure la traçabilité et la fiabilité des mesures, ce qui est essentiel pour maîtriser les procédés de fabrication et veiller à la qualité des produits.