Le Web à Québec se tiendra du 10 au 12 avril pendant la Semaine numérique de Québec.

Des sommités en ville pendant le Web à Québec

Événement phare de la Semaine numérique de Québec - d’autant plus que ses organisateurs ont été à l’origine du regroupement des activités de l’écosystème de la région -, le Web à Québec (WAQ) attend pas moins de 1500 professionnels de l’industrie, dont 200 proviennent de l’Europe et de l’Afrique.

Mardi soir, la directrice générale de Québec numérique, Martine Rioux, dévoilait les grands thèmes et les noms des sommités présents à l’événement du 10 au 12 avril. Les 80 conférences se dérouleront dans sept salles au Terminal des croisières et dans la grande salle de présentation des keynotes.

«Depuis les débuts, il y a huit ans, le WAQ a voulu être un événement rassembleur et motivant pour la communauté numérique de Québec. Cette grande synergie a donné naissance à la semaine numérique où les spécialistes peuvent partager leurs connaissances et leurs nouveautés dans le design, le développement Web, le marketing, incluant les innovations et les découvertes.»

Le WAQ a établi un nouveau record avec 268 offres de conférences. Parmi les vedettes, il y aura Ilya Grogorik, de Google, qui parlera du référencement; Alberto Cairo, de l’Université de Miami sur la manière de contrer les fausses données et les fausses images; Shannon Smith de WordPress.com; Maxime Boisvert de Shopify. Sans oublier les organismes comme la Société de l’assurance automobile du Québec qui parlera de la gestion des communautés Web ou Hydro-Québec sur son virage numérique.

Soirées festives

Outre le volet professionnel, le WAQ continue de développer le volet grand public à la bibliothèque Gabrielle-Roy avec le WAQ junior, les 7 et 8 avril, et le WAQ sénior, les 14 et 15 avril. Mme Rioux parle d’une centaine de participants chaque jour en souhaitant que ce soit encore plus important en 2019.

Si les conférences chauffent les neurones, les soirées seront plus festives, indique Mme Rioux. Ce sera probablement l’occasion aux délégations étrangères de prendre le pouls de communauté numérique dans une ambiance plus légère.

Quelque 150 Français seront présents, dont un délégué de la Corse et un autre de l’île de la Réunion à Québec pour la première fois. Une dizaine de délégués de la Belgique et autant de l’Afrique complètent le tableau international.

Voir le site de Québec numérique pour les détails de la programmation.