Les fondateurs de Boomrank, Marie-Ève Hermkens et Jonathan Paquet

Boomrank veut devenir une référence

L'outil de recherche Boomrank veut s'imposer comme la référence dans la formation continue. La plateforme technologique se positionne comme le TripAdvisor avec un outil unique au monde pour l'amélioration des compétences professionnelles en entreprise. «Nous voulons être présents partout au Québec pour notre première année d'existence avant d'aller vers l'Ontario en 2018. Puis nous irons vers le reste du pays, même vers les États-Unis», affirme Marie-Ève Hermkens, cofondatrice de l'entreprise avec Jonathan Paquet.
Certes, il existe des outils de recherche et des sites Web autour de la formation, mais cette plateforme vise la formation spécialisée pour les entreprises dans différents champs d'expertise : la gestion, l'informatique, la bureautique, la vente et le marketing, la santé et la sécurité au travail. Un sixième champ sur l'environnement s'ajoutera sous peu.
«Vous ne trouverez pas de cours de guitare sur notre plateforme», lance Mme Hermkens à la blague. «Mais si vous cherchez une formation sur la gestion des employés récalcitrants ou sur la mise en marché, vous trouverez différentes possibilités avec des formateurs compétents.»
Parmi les formateurs, on retrouve l'Université Laval, l'École des technologies supérieures (ÉTS), les HEC, le groupe Infopresse ou des entreprises spécialisées comme AFI et plusieurs autres, incluant des formateurs indépendants. Mme Hermkens souligne aussi la participation et le partenariat avec des ordres professionnels comme celle des administrateurs agréés du Québec (ADMA), des conseillers en orientation (OCCOQ) ou des conseillers en ressources humaines (CRHA).
«Les besoins en formation en entreprises sont énormes à cause de la compétition, de la nécessité d'innover et de demeurer à la fin pointe», souligne Mme Hermkens. «Mais ce n'est pas toujours facile de trouver les formations adaptées en utilisant un moteur général comme Google; celle en haut de la liste des résultats n'est pas nécessairement la meilleure alors celle dont on a besoin se trouve dans la 10e page Web.»
Plus qu'un outil de recherche
Ce n'est pas un simple outil de recherche, car les responsables des ressources humaines peuvent se créer des profils, les employés aussi, pour dénicher la formation sur un sujet précis dans une région ou une période de temps particulière. Et il y a même des alertes sur les sujets d'intérêt. «C'est gratuit pour les usagers, alors que les entreprises de formation payent un droit annuel sans limites quant au nombre de formations proposées», indique Mme Hermkens.
Plus encore, les formations et les formateurs sont évalués comme dans le cas des plateformes du genre TripAdvisor. À la fin des formations, les participants ont un code unique pour l'évaluation avec une identification exigeant un courriel valide. Et le système derrière Boomrank peut détecter les abus.
Des deux cofondateurs en octobre 2016, l'entreprise est passée à six employés aujourd'hui. Et la croissance se poursuit. Installé dans l'incubateur Le Camp, Boomrank bénéficie de l'encadrement pour continuer son évolution et son développement. «Nous n'avons pas deux vitesses pour avancer, mais une seule : le mode rapide. Nous sommes sérieux et ambitieux, car nous voulons faire de Boomrank un incontournable dans l'univers de la formation professionnelle», insiste Marie-Ève Hermkens.
Site Web : boomrank.ca