Le détaillant en ligne Amazon a accepté de verser 1,1 million $ en pénalité au Bureau de la concurrence

Amazon versera 1,1 million $ au Bureau de la concurrence

Le détaillant en ligne Amazon a accepté de verser 1,1 million $ en pénalité au Bureau de la concurrence pour régler les préoccupations de l'organisme au sujet de ses pratiques d'affichage des prix.
Le Bureau de la concurrence s'interrogeait au sujet du «prix conseillé» utilisé par Amazon comme référence par rapport au prix qu'il exigeait pour certains produits.
Les comparaisons permettaient à Amazon de signaler des «aubaines attrayantes» pour les consommateurs, mais l'exactitude des prix de vente habituels n'était pas vérifiée par le détaillant, a précisé l'organisme fédéral.
Amazon s'en remettait plutôt aux listes de prix fournies par les fournisseurs, a précisé le Bureau de la concurrence.
Les économies prétendues étaient inscrites sur le site web Amazon.ca, ainsi que sur l'application mobile du détaillant, dans ses publicités en ligne et dans ses courriels envoyés aux consommateurs.
Le Bureau de la concurrence a noté que le détaillant avait apporté des changements à la façon dont il annonce ses «prix conseillés» sur son site internet.
L'enquête de l'organisme s'est déroulée du 27 mai 2014 au 1er mai 2016.
«Les consommateurs sont attirés tout naturellement par les promesses d'économies», a observé le commissaire de la concurrence, John Pecman.
«Nous sommes ravis qu'Amazon ait mis en place des moyens pour corroborer les prix conseillés, soumis par ses fournisseurs, afin de s'assurer que les consommateurs reçoivent des renseignements exacts et qu'ils ne soient pas trompés par de prétendues économies.»