Rabais d’échelle, comptes à plusieurs utilisateurs, suivi mensuel des dépenses, préautorisation d’achats : les particularités d’Amazon Business sont arrimées aux besoins des jeunes pousses comme des grandes organisations.

Amazon Business lancé au Canada

Amazon poursuit sur sa lancée au Canada. Alors qu’il multiplie les infrastructures pour desservir les clients canadiens, le géant du commerce en ligne déploie maintenant ses services Amazon Business et Business Prime au pays.

«C’est une nouvelle expérience d’achat, dans le même esprit que celle qu’on connaît bien», a expliqué Alexandre Gagnon, vice-­président d’Amazon Business. «Cette fois, elle est personnalisée pour les entreprises, que ce soit des petites entreprises individuelles ou des grandes sociétés et des multinationales. C’est une expérience conçue pour faciliter les achats d’approvisionnement pour les entreprises.»

Il s’agit donc d’une plateforme très semblable à celle d’Amazon, mais réservée au commerce entre entreprises. Rabais d’échelle, comptes à plusieurs utilisateurs, suivi mensuel des dépenses, préautorisation d’achats : les particularités sont arrimées aux besoins des jeunes pousses comme des grandes organisations. Aux États-Unis, où le service existe depuis 2015, on trouve notamment des hôpitaux, des services éducatifs et de gouvernements locaux parmi les utilisateurs.

«En 2018, Amazon Business avait un chiffre d’affaires mondial de plus de 10 milliards $ annualisés, ajoute M. Gagnon. À travers le monde, environ 50 % des ventes sur Amazon Business se font à travers des petites et moyennes entreprises. Ça peut donner accès à des géants comme 3M, des grandes multinationales, mais aussi à des petites entreprises.»

Le service Amazon Business sera lancé au Canada de pair avec l’abonnement Business Prime qui, dans la même logique que l’abonnement Prime pour les particuliers, offrira plus d’avantages aux entreprises, notamment sur le plan de la livraison. 

«Amazon investit énormément au Canada, c’est un pays où la réponse des consommateurs est très favorable. On a fait beaucoup d’investissements notamment au niveau du service de livraison. [...] Amazon Business était le prochain service que nous voulions lancer, ça fait un an qu’on y travaille», a raconté M. Gagnon, un haut placé chez Amazon à Seattle, mais originaire de la ville de Québec.   

Ventes supplémentaires

Selon lui, le service profitera aux PME. «Il y a plus de 30 000 petites et moyennes entreprises qui vendent sur Amazon.ca. L’an dernier, elles ont fait plus de 900 millions $ de chiffres d’affaires sur Amazon.ca. Et ce qui est encore plus intéressant, c’est qu’en vendant sur les autres boutiques Amazon à travers le monde, elles ont eu un chiffre d’affaires supplémentaire de 2 milliards $. Avec Amazon Business, on va leur donner la possibilité de faire des ventes supplémentaires à de larges entreprises qui vont utiliser le service pour leurs besoins en approvisionnement», détaille celui qui est aussi responsable d’Amazon au Canada et au Mexique.

La création d’un compte Amazon Business est gratuite. Le service est déjà offert dans d’autres pays, notamment au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, au Japon et en Inde.