Le responsable de Québec International Carl Viel, le ministre François Blais et le maire Régis Labeaume accompagnaient le président de iA Groupe financier, Yvon Charest, pour l'annonce du nouveau partenariat avec Le Camp.

150 000 $ pour créer des outils technologiques en assurance

L'Industrielle Alliance veut innover. Et pour y parvenir, l'assureur a pris les grands moyens en créant en janvier 2016 une unité de 10 personnes, travaillant dans un local baptisé La Zone, dont la tâche à temps plein est de dénicher des solutions innovantes dans le domaine de la finance. Vendredi, l'entreprise a poursuivi sa croisade en devenant partenaire de l'incubateur-accélérateur technologique Le Camp.
«Innover c'est compliqué. L'industrie de l'assurance des personnes est peut-être trois ans en retard sur les banques», affirme Yvon Charest, président et chef de la direction de iA Groupe financier. «C'est difficile d'innover, car traditionnellement, nous sommes portés à travailler sur le long terme et à essayer des infrastructures compliquées alors que La Zone travaille dans l'esprit de tester rapidement si une solution peut fonctionner ou pas», poursuit-il.
Lorsque les employés de La Zone ont une idée, ils ont comme mandat de sortir des bureaux d'Industrielle Alliance et d'aller à la rencontre des clients, dans la rue ou les centres commerciaux, afin d'obtenir leur point de vue sur le nouveau produit financier. C'est alors le client qui tranche à savoir si l'aventure se poursuit ou pas. À ce jour, deux projets, dont une assurance spéciale pour les bouteilles de vin, ont émergé de la nouvelle formule. 
«Mais, on ne peut pas créer tous tout seuls, il faut travailler ensemble avec d'autres groupes», poursuit M. Charest, saluant le partenariat officialisé vendredi de son entreprise avec Le Camp, situé dans le quartier Saint-Roch. La contribution financière accordée par iA Groupe financier dans le cadre de cette entente qui s'étendra sur une période de trois ans est de 150 000 $. iA Groupe financier devient donc le principal partenaire du Camp.
L'objectif du partenariat est de créer un pôle d'excellence de l'industrie de l'assurance et des services financiers dans la région en se donnant un accès mutuel aux formations, méthodes de travail, processus et installations du Camp et de La Zone. 
Un choc
«Nous avions notre façon de procéder et lorsque nous sommes venus au Camp, c'était un choc. C'est une autre façon d'innover avec une autre équipe. Le brassage d'idée, le partage des processus, de voir comment on peut faire différemment, tout le monde va y gagner», se réjouit le patron, notant au passage que son entreprise est actuellement à la recherche de travailleurs. «J'ai 70 départs à la retraite à remplacer seulement pour 2016. Quand on parle du phénomène des baby-boomers, c'est aujourd'hui que cela se passe.»
Actuellement, 850 travailleurs chez iA Groupe financier sont dans le domaine des technologies de l'information. Avec 10 sièges sociaux, près de 400 entreprises actives et 57 444 emplois, l'industrie de l'assurance et des services financiers occupe une place prépondérante dans l'économie de la région constituant ainsi le deuxième pôle en importance au Canada.
Le maire Régis Labeaume a salué le nouveau partenariat. «C'est intéressant, nous avons démarré Le Camp, le gouvernement du Québec et la Ville de Québec, et là, le privé commence à s'investir. Les gens sont en train de comprendre l'utilité. Soixante-cinq entreprises en dix-huit mois ont utilisé Le Camp, nous avons du succès», dit-il. Avec Annie Morin