Taux de chômage en août: 4,7% au Québec, le plus bas au pays

OTTAWA — Le taux de chômage s'est maintenu à 5,7 pour cent le mois dernier au Canada en raison d'une augmentation du nombre de personnes actives sur le marché du travail, selon Statistique Canada.

L'emploi a progressé de 81 000 en août au pays, principalement dans le travail à temps partiel.

La majeure partie de l'augmentation de l'emploi en août au pays a été observée au Québec et en Ontario.

L'agence fédérale précise qu'au Québec, le taux a peu varié, s'établissant à 4,7 pour cent, le plus bas depuis que des données comparables sont devenues disponibles en 1976, et le plus bas parmi toutes les provinces canadiennes le mois dernier. L'emploi a progressé de 20 000; des hausses ont été observées dans un certain nombre de secteurs, particulièrement dans la finance, les assurances et les services immobiliers et de location.

L'emploi en Ontario a progressé de 58 000 en août et le taux de chômage a peu varié, s'établissant à 5,6 pour cent.

Au Nouveau-Brunswick, 2300 personnes de plus travaillaient en août et le taux de chômage a peu varié, se fixant à 8,6 pour cent.

À l'Île-du-Prince-Édouard, le taux de chômage a augmenté, passant de 8,4 à 8,9 pour cent. Il a aussi progressé en Nouvelle-Écosse, de 7,4 à 7,9 pour cent.