La fermeture de HMV procure une belle occasion pour Sunrise Records d'accroître ses activités au pays. Les succursales ouvriront après la vente de liquidation de HMV, ce printemps.

Sunrise Records veut s'établir dans des succursales vacantes de HMV

La chaîne ontarienne de disquaires Sunrise Records annonce qu'elle s'établira dans 70 succursales laissées vacantes par HMV Canada.
L'entreprise dit avoir négocié de nouveaux baux avec les centres commerciaux dans tout le pays. Une entente est intervenue notamment aux Promenades Saint-Bruno, en Montérégie.
Pour les magasins de la chaîne HMV dans la région de Québec, soit aux Galeries de la Capitale, à Laurier Québec, aux Galeries Chagnon et au centre commercial Fleur de Lys, aucun des propriétaires des établissements n'a reçu de confirmation que Sunrise Records allait reprendre le flambeau. 
Aux Galeries de la Capitale et au centre commercial Fleur de Lys, la direction souligne toutefois être en pourparlers avec le disquaire. Chez Laurier Québec, le propriétaire Ivanhoé Cambridge indique pour sa part ne pas commenter les détails des baux des locataires.
La fermeture de HMV procure une belle occasion pour Sunrise Records d'accroître ses activités au pays. Les succursales ouvriront après la vente de liquidation de HMV, ce printemps. Selon le président de l'entreprise, Doug Putman, la disparition de HMV souligne la nécessité d'avoir une chaîne de disquaires à l'échelle du pays.
L'homme d'affaires de 32 ans prend un risque certain en se lançant dans cette aventure puisque de plus en plus de mélomanes choisissent d'écouter de la musique en ligne.
M. Putman ne croit pas que les signaux numériques entraîneront nécessairement la fin des formats physiques. «Plusieurs jeunes consommateurs aiment encore posséder quelque chose de réel», a-t-il souligné.
Il avait acheté la chaîne en octobre 2014 en plein essor du secteur de l'écoute musicale en ligne. L'ancien propriétaire de Sunrise, Malcolm Perlman, avait fermé de nombreuses succursales dans la région de Toronto, déplorant devoir payer des loyers trop importants. À l'arrivée de M. Putman, l'entreprise ne comptait plus que cinq succursales. Depuis, leur nombre a doublé.
Sunrise dit n'avoir pu conclure des ententes pour environ 30 % des succursales de HMV.  Avec Jean-Michel Genois Gagnon