Le propriétaire de Sunrise Records, Doug Putman, a confié à La Presse, la semaine dernière, qu'il se portait acquéreur de «10 à 12» des 22 magasins HMV québécois, sans dévoiler lesquels. Sur la photo, un magasin HMV de Montréal.

Sunrise Records aux Galeries de la Capitale?

Le HMV des Galeries de la Capitale deviendra le premier à Québec à fermer définitivement ses portes, le 14 mars. Les employés de la succursale ont toutefois bon espoir que le magasin sera transformé en Sunrise Records, le disquaire ontarien qui vient de se porter acquéreur de 70 HMV dont la mort était annoncée.
Fin janvier, HMV Canada annonçait la fermeture de l'ensemble de ses magasins dans «environ huit semaines». Depuis, les communications se font rares entre l'entreprise et ses succursales. La semaine dernière, les employés des HMV de la grande région de Québec ont appris à même les médias que 70 des 102 magasins avaient finalement été rachetés par un autre disquaire, Sunrise Records. 
Au HMV des Galeries de la Capitale, cette dernière nouvelle a été suivie d'une autre, deux jours plus tard. «On a su le 28 février que l'on fermait le 14 mars», explique l'assistant-gérant Alexandre Tétreault, qui condamne les pratiques sauvages de HMV depuis l'annonce de la fermeture. «Mi-mars, c'est deux ou trois semaines de moins que ce que l'on pensait. C'est vraiment plate pour les employés qui ont un loyer à payer et qui sont au milieu de leur session à l'école. Ça aurait été plaisant de savoir d'avance la date de fermeture officielle», a-t-il déploré, dimanche. 
N'empêche, cette fermeture plus hâtive par rapport aux autres HMV de la région laisse présager l'achat du magasin des Galeries de la capitale par Sunrise Records, croit l'assistant-gérant. 
Le propriétaire de Sunrise Records, Doug Putman, a confié à La Presse, la semaine dernière, qu'il se portait acquéreur de «10 à 12» des 22 magasins HMV québécois, sans dévoiler lesquels. 
Meubles achetés
Or, dans les derniers jours, l'entreprise responsable de liquider les biens de HMV a trouvé preneur pour l'ensemble des meubles de la boutique des Galeries de la Capitale, principalement des étagères à disques. Les employés se doutent bien que Sunrise Records est derrière l'achat, confie Alexandre Tétreault. 
«On est pas mal sûr que le magasin va devenir un Sunrise. Ils ont invité sur les réseaux sociaux les employés des HMV partout au pays à faire parvenir leur candidature. Plusieurs de nos employés l'ont soumise et ils attendent une réponse.»
Aux HMV des Galeries Chagnon, à Lévis, et de Fleur de Lys, on confirme que depuis l'annonce de la mort de HMV, il n'y a eu aucune nouvelle information communiquée par rapport à la fermeture ou la transformation des magasins. 
«On n'a pas de journée précise pour la fermeture. En faisant le calcul, les huit semaines nous amenaient à la fin mars», confie le gérant du HMV des Galeries Chagnon, Yannick Langlois. «Pour Sunrise Records, je ne leur ai pas parlé, on entend seulement des ouï-dire.»
Même chose à Fleur de Lys. «Ils disent deux semaines d'avance aux magasins quand ils vont fermer. On ne sait pas pour le moment», assure la gérante Alexe Langelier. «L'achat par Sunrise, on a vu ça dans le journal.»
Sunrise Records n'a pas donné suite aux courriels du Soleil, dimanche. Le gérant du HMV de Laurier Québec a préféré ne pas s'adresser aux médias.