SNC-Lavalin construira une usine chimique de 1,9 milliard $ à Oman

MONTRÉAL - SNC-Lavalin a indiqué jeudi s’être entendue pour la concevoir et réaliser une usine chimique dans le sultanat d’Oman, un projet dont la construction est évaluée à environ 1,9 milliard $.

La firme d’ingénieurs montréalaise a précisé qu’elle soutiendrait le programme, du développement du concept à sa mise en service, et qu’elle travaillerait de concert avec des entrepreneurs omanais.

SNC-Lavalin soutiendra aussi l’exploitation et l’entretien de l’usine, a-t-elle précisé. L’installation sera située environ 150 kilomètres au sud-est de Mascate, la capitale du sultanat.

«Ce contrat constitue une importante victoire stratégique pour nous, a fait valoir dans un communiqué Christian Brown, président des activités de pétrole et de gaz naturel chez SNC. Il contribuera à la croissance de notre entreprise dans la région et il témoigne de notre réputation de calibre mondial.»

«Oman est un marché important pour SNC-Lavalin. Nous y réalisons depuis longtemps des projets importants et complexes en toute sécurité.»

SNC-Lavalin avait obtenu l’an dernier un contrat à long terme de Petroleum Development Oman pour la mise en service et la gestion des services de soutien au démarrage de ses actifs en amont dans ce pays. Dans le cadre de ce contrat, la société montréalaise a mis sur pied à Mascate un programme de formation qui se consacre exclusivement à la formation et au perfectionnement d’ingénieurs diplômés spécialisés dans la mise en service.

La nouvelle usine devrait produire environ 250 000 tonnes de polychlorure de vinyle (PVC) destinées au marché asiatique. Ce matériau de plastique est utilisé dans un large éventail de produits, de la tuyauterie aux appareils médicaux, en passant par les cartes bancaires.

Elle produira en outre environ 140 000 tonnes d’hydroxyde de sodium, aussi connue sous le nom de soude caustique, qui appuiera les industries locales. La soude caustique est utilisée dans la fabrication de produits à base de pétrole, de savons et dans les traitements d’eau.

Le contrat de SNC-Lavalin a été signé avec Project Development & Management International.