Basée à Québec, Medicago est spécialisée dans le développement de nouveaux vaccins et de protéines thérapeutiques pour traiter de nombreuses maladies infectieuses à travers le monde. Cette société biopharmaceutique utilise des plantes pour développer ses produits, notamment le tabac.

SNC-Lavalin concevra le nouveau complexe de Medicago

Medicago, le fabricant de vaccins de Québec, accorde un contrat de 12,5 millions $ à la firme d'ingénierie SNC-Lavalin pour la conception de son nouveau complexe de production de 245 millions $ qui verra le jour en 2019 dans l'Espace d'innovation D'Estimauville, dans la capitale.
Le début de la construction du complexe de 44 000 mètres carrés sur un site de 90 000 mètres carrés se fera à l'automne.
Il regroupera le siège social de Medicago ainsi que les activités de recherche et de développement, les activités de développement des affaires et l'usine de production commerciale de l'entreprise des sciences de la vie de Québec qui a été acquise, à l'automne 2013, par la pharmaceutique japonaise Mitsubishi Tanabe Pharma pour la somme de 357 millions $.
<p>Medicago a accordé un contrat de 12,5 millions $ à SNC-Lavalin pour la conception de son nouveau complexe de production de 245 millions $ qui verra le jour en 2019 dans l'Espace d'innovation D'Estimauville, à Québec.</p>
Dans un communiqué, SNC-Lavalin précise que la société assurera les services d'ingénierie préliminaires et détaillés, l'achat de l'équipement essentiel au processus de fabrication des vaccins ainsi que l'ensemble des services d'intégration de l'automatisation.
Le projet de Medicago devrait permettre la création de 200 nouveaux emplois.
L'entreprise entend se doter d'une capacité lui permettant de produire jusqu'à 40 à 50 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière.
À partir d'une technologie utilisant des plantes plutôt que des oeufs, Medicago a déjà fait la démonstration qu'elle était en mesure de produire des vaccins expérimentaux en seulement 19 jours. À l'inverse, elle peut prendre plusieurs mois pour fabriquer un vaccin produit à partir d'oeufs.
Dans le cas d'une pandémie, Medicago pourrait donc être en mesure de fournir des vaccins rapidement.
«Nous sommes fiers de prendre part à un projet local qui, une fois terminé, permettra l'exportation de vaccins vers des marchés internationaux et aidera le Canada à répondre à ses propres besoins saisonniers et en cas de pandémie en matière de vaccins contre la grippe», a indiqué l'un des hauts dirigeants de SNC-Lavalin, Ian L. Edwards.