Second Cup a prévenu qu’il n’y avait aucune garantie que des mesures soient entreprises dans la foulée de cet examen.

Second Cup réalise un examen stratégique

MISSISSAUGA, Ont. — La chaîne de cafés Second Cup a annoncé lundi avoir entrepris un examen stratégique, en dépit de l’amélioration de ses résultats financiers et de la poursuite de son plan visant à vendre du cannabis récréatif.

La société a indiqué que son conseil d’administration avait reconnu la nécessité, pour la chaîne, de continuer à évoluer. Elle dispose désormais de la capacité nécessaire pour soutenir un plus grand nombre de solutions stratégiques, notamment grâce au renforcement de son bilan, a-t-elle fait valoir.

Second Cup a prévenu qu’il n’y avait aucune garantie que des mesures soient entreprises dans la foulée de cet examen.

En outre, l’entreprise a annoncé qu’elle transformait actuellement deux magasins de l’Alberta en dispensaires de cannabis à usage récréatif, dans le cadre de sa coentreprise avec National Access Cannabis, annoncée en avril.

De nombreux autres emplacements en Ontario sont considérés comme attrayants pour de telles conversions, a-t-elle ajouté.

Ces établissements seraient exploités sous la marque Meta Cannabis Supply.

Second Cup a dévoilé ces informations en marge de la publication de ses plus récents résultats trimestriels, qui se sont soldés par un bénéfice en hausse par rapport à l’an dernier. L’entreprise a affiché un bénéfice de 766 000 $, soit 4 cents par action, pour son troisième trimestre clos le 29 septembre.

Lors du même trimestre l’an dernier, elle avait réalisé une perte de 2,96 millions $, soit 19 cents par action.

Second Cup a déclaré que les ventes de ses établissements ouverts depuis au moins un an avaient progressé de 0,3 pour cent au cours du trimestre.

L’entreprise continue d’ajouter à leur offre alimentaire le yogourt glacé Pinkberry, maintenant vendu dans 84 de ses cafés canadiens. Selon Second Cup, le yogourt glacé contribue fortement à la croissance de ses ventes et de ses transactions, dans l’ensemble.

Le chef de la direction, Garry Macdonald, a indiqué que les applications de services de livraison de nourriture UberEats et Skip The Dishes contribuaient également à augmenter les ventes.