En mars, Sears avait même exprimé «un doute substantiel» quant à sa survie.

Sears et Amazon font équipe pour des appareils électroménagers

Sears vendra bientôt ses appareils électroménagers sur Amazon, dont des appareils intelligents qui seront synchronisés avec l'assistant vocal Alexa du géant américain du commerce en ligne.
L'entente annoncée jeudi a fait bondir l'action du détaillant de plus de 18 pour cent peu après le début des transactions sur les marchés boursiers. Le titre se négociait à 10,30 $ US, en hausse de 1,62 $ US.
Sears, également propriétaire de Kmart, a précisé que ses appareils électroménagers Kenmore Smart intégreront le service Alexa d'Amazon, qui permet par exemple aux consommateurs de contrôler leur climatiseur avec des commandes vocales.
Les ventes de l'entreprise établie à Hoffman Estates, en Illinois, sont en déclin depuis maintenant plusieurs années, notamment en raison de l'essor de géants du commerce en ligne comme Amazon.
En mars, Sears avait même exprimé «un doute substantiel» quant à sa survie.
La nouvelle de jeudi a été perçue comme une bouée de sauvetage pour Sears, qui se chargera de la livraison, de l'installation et du service d'entretien compris dans la garantie des appareils vendus sur Amazon.
Amazon a chamboulé le paysage du détail depuis son entrée en bourse, il y a plus de 20 ans.
Elle offre depuis peu son abonnement Prime à rabais pour les personnes qui bénéficient d'une forme d'aide gouvernementale, tentant de gruger des parts de marché à Walmart, entre autres, sur le plan des consommateurs à faible revenu.