Alors que des employés ont été remerciés sans indemnité de départ, certains hauts dirigeants ont reçu des bonis.

Sears: des actionnaires américains étudient de possibles ententes

Deux grands groupes d'actionnaires américains de Sears Canada (TSX : SCC) ont embauché des conseillers juridiques pour étudier de possibles ententes avec le détaillant en difficultés, qui a entrepris une restructuration sous la supervision de la cour.
ESL Partners et certaines entités affiliées à son principal actionnaire, Edward Lampert, ont annoncé lundi travailler avec Fairholme Capital Management sur des propositions qui pourraient être faites à Sears Canada.
ESL et M. Lampert détiennent actuellement 45,3 % des actions ordinaires de Sears Canada, tandis que Fairholme en détenait environ 20,8 % au début mai - pour un total représentant environ les deux tiers des actions ordinaires de l'entreprise.
Cependant, en vertu de la procédure de restructuration, les actionnaires obtiennent un rang inférieur à celui de la plupart des créanciers, et les grandes décisions doivent être approuvées par le juge qui supervise l'opération.
ESL et Fairholme, toutes deux établies en Floride, disent étudier une éventuelle transaction négociée avec Sears canada et ses filiales. Les deux firmes pourraient travailler ensemble ou de façon indépendante pour envisager du financement, des achats et des ventes ou des ententes de restructuration.
ESL a précisé qu'il n'y avait aucune assurance que ses efforts ou d'éventuelles propositions ne se traduisent par une transaction. La participation de Fairholme à ses efforts n'est pas non plus garantie, a-t-elle ajouté.