Pour l'exercice financier 2012-2013, la SAQ avait déclaré une perte nette d'inventaire sur le prix coûtant de 3,9 millions, une différence de 1,3 million par rapport à l'exercice 2013-2014.

SAQ: perte d'inventaire de 2,6 millions

La Société des alcools du Québec (SAQ) a déclaré, pour son exercice financier 2013-2014, une perte nette d'inventaire sur le prix coûtant de bouteilles de vin d'une valeur de 2,6 millions.
Or, comme le prix au détail pour une bouteille de vin est environ deux fois plus élevé que le prix payé par la SAQ, ce sont 5,2 millions de revenus que n'a pas touchés la société d'État en 2013-2014 en raison «d'ajustement d'inventaire, de bris de bouteilles et de vols», selon nos calculs.
Le porte-parole de la SAQ, Renaud Dugas, tient cependant à préciser que ces pertes sont très marginales. «Elles représentent moins de 0,01% des stocks [358 millions], ce qui est bien en deçà du taux moyen de 1,3% établi par le Conseil québécois du commerce au détail.»
Pour l'exercice financier 2012-2013, la SAQ avait déclaré une perte nette d'inventaire sur le prix coûtant de 3,9 millions, une différence de 1,3 million par rapport à l'exercice 2013-2014.
«Au cours des dernières années, nous avons pris des mesures de prévention afin d'offrir un environnement plus sécuritaire aux employés, mais aussi pour sécuriser nos actifs. On voit que nos mesures sont efficaces», indique M. Dugas, 
Au mois de juin, Le Soleil a révélé qu'environ 80 000$ de bouteilles avaient été volés pour l'exercice financier 2013-2014. Toutefois, ce chiffre ne tenait pas compte des vols à l'étalage réussis. Ces derniers sont comptabilisés dans les 2,6 millions de perte nette d'inventaire. 
«Pour les vols [non attrapés], ça rentre dans les écarts d'inventaire. On ne peut pas présumer que c'est un vol», explique M. Dugas. «C'est peut-être nous qui avons mal entré l'inventaire dans le système ou toute autre erreur...»
Pour l'exercice financier 2013-2014, 707 bouteilles (vin et spiritueux) ont été récupérées par les autorités à la sortie des succursales, dont la valeur était estimée à 37 000$. Pour les vols avec introduction par effraction, ce sont 32 000$ de vente dont a été privée la société d'État.
Vols par des employés
Toujours selon les mêmes données, la SAQ souligne avoir enregistré 9700$ de vols de bouteilles par ses employés, une hausse de 7700$ par rapport à l'exercice financier 2012-2013. Pourtant, seulement 12 bouteilles au total ont été dérobées à l'interne.
Durant l'année 2011-2012, seulement 11 bouteilles de vin d'une valeur totale de 108$ avaient été volées par des employés. 
Toutefois, ces données sont encore bien loin de celles enregistrées en 2007 alors que la société d'État avait déclaré près de 121 000$ de vols de bouteilles par ses employés.