Depuis 14h, toutes les succursales de la SAQ à travers la province sont fermées.

SAQ: des succursales ouvertes malgré la grève surprise

Le Syndicat des employés de magasins et de bureaux (SEMB) de la Société des alcools du Québec a déclenché, vendredi, une grève-surprise forçant la société d’État à mettre en branle son plan de secours. Près de 80 points de vente sont toujours ouverts, dont huit dans la grande région de Québec.

À 14h, tous les employés syndiqués de la SAQ ont quitté les succursales. La grève devrait durer jusqu’à samedi matin. Le personnel-cadre a pris la relève dans 77 magasins de la province.

Pour expliquer cette grève-surprise, le syndicat déplore notamment le fait que l’employeur a imposé des mesures disciplinaires aux travailleurs qui exerçaient des moyens de pression au cours des derniers jours.

«Nous avons tenté d’interpeller la SAQ pour lui faire comprendre qu’elle jetait de l’huile sur le feu en tentant de briser notre solidarité», indique la présidente, Katia Lelièvre. «La réponse de l’employeur a été de mettre encore plus de pression sur les salariés, avec des mesures disciplinaires et des menaces. Dans notre syndicat, c’est clair, lorsque l’employeur s’en prend injustement à un de nos membres, c’est à nos 5500 membres qu’il s’en prend et c’est tous ensemble que nous nous y opposons», ajoute-t-elle.

Dans un communiqué, la SAQ confirme avoir imposé des mesures disciplinaires à 10 travailleurs. «La SAQ ne tolère aucun geste d'intimidation, de harcèlement, d'insubordination, de refus de travail et de vandalisme.»

Le SEMB représente 5500 travailleurs répartis dans 404 succursales. Ils sont sans convention collective depuis le 31 mars 2017. Il s’agit d’une sixième journée de grève au cours des derniers mois.

Le 28 septembre dernier, les membres du syndicat avaient voté en faveur d’une banque de 18 journées de grève. Trois autres séances de négociations sont prévues pour la semaine prochaine.

Parmi les enjeux initiaux, la SAQ demandait plus de flexibilité et de souplesse dans l’attribution des horaires pour bien servir les clients. Elle réclamait, entre autres, un déplacement des heures de l’horaire de travail des employés permanents vers la fin de semaine.

Au total, elle souhaitait abolir 221 000 heures. Cette mesure aurait un impact sur 700 travailleurs, estime le syndicat. La SAQ espérait aussi pouvoir dorénavant affecter dans ses succursales les employés à temps partiel en fonction de leurs heures travaillées et non de leur ancienneté.

La SAQ refusait vendredi de préciser les éléments qui achoppent dans les négociations.

Le syndicat veut, quant à lui, améliorer «la conciliation famille-travail-vie personnelle, obtenir davantage de stabilité pour 70 % de ses membres à temps partiel ou occasionnels et des augmentations salariales permettant de protéger leur pouvoir d’achat».

LISTRES DES SUCCURSALES OUVERTES VENDREDI DANS LA RÉGION DE QUÉBEC

  • Beauport - Boul. Louis XIV
    2400, boulevard Louis XIV
    Québec

  •  Charlesbourg - Boul. du Lac
    795, boulevard du Lac, C.P. 9
    Charlesbourg

  • Donnacona
    483, route 138
    Donnacona
     
  • Galeries Charlesbourg
    4250, 1re Avenue, Local 44F
    Charlesbourg
     
  • Halles Sainte-Foy
    2500, chemin des Quatre-Bourgeois
    Québec
     
  • L'Ancienne-Lorette - Autoroute Duplessis
    1211, autoroute Duplessis
    L'Ancienne-Lorette
     
  • Québec - Boul. Charest Ouest
    707, boulevard Charest Ouest, local 266
    Québec
     
  • Québec - Boul. de L'Ormière
    9085, boulevard de l'Ormière
    Québec

Pour toutes les autres succursales, consultez la liste ici.