Le président et fondateur d'Innoventé, Richard Painchaud

Saint-Patrice-de-Beaurivage: Innoventé en arrêt forcé

En raison de difficultés financières, l'entreprise Innoventé, spécialisée dans la production d'électricité et d'énergie verte à partir de la biomasse, a été contrainte de cesser ses activités.
Le président et fondateur de la compagnie, Richard Painchaud, demeure cependant optimiste de trouver les fonds nécessaires qui permettront de relancer la production de son usine située à Saint-Patrice-de-Beaurivage, dans la MRC de Lotbinière.
«Ç'a été un démarrage beaucoup plus dur que prévu, beaucoup plus coûteux», indique le président. «Des problèmes d'ordres technique et opérationnel ont fait en sorte que la progression observée en début d'année n'a pu être maintenue, ce qui est venu amplifier les problèmes de liquidités de la société. Nous n'avons pas réussi encore à atteindre la stabilité. Il y a des modifications à faire... mais nous avons toujours de l'espoir.»
Rappelons qu'Innoventé a décroché, en 2009, un contrat d'approvisionnement d'une durée de 25 ans avec Hydro-Québec pour la production de 4,6 mégawatts d'électricité. 
Pour l'heure, Innoventé évalue toutes les options qui permettront à la société de retrouver une santé financière viable. Parmi les options, l'entreprise envisage une restructuration financière et d'entreprise, la vente d'actifs, la recherche de partenaires financiers et stratégiques ou «toute autre forme de proposition». En 2013, Innoventé avait reçu un prêt de 2 millions $ accordé par Investissement Québec.
Il n'est pas question de faillite pour l'instant, assure au Soleil M. Painchaud, mais «il faut trouver des partenaires ou des liquidités. Oui, ça peut être une fin éventuelle, mais nous ne la considérons pas pour l'instant. Nous avons des pourparlers avec des gens intéressés». Aucun échéancier n'est fixé pour le plan de relance.
Depuis l'arrêt des activités, une centaine d'employés ont été mis à pied. Seules trois personnes travaillent toujours au siège social de la compagnie.
Au troisième trimestre de son exercice financier 2013, Innoventé avait enregistré une perte de
2,2 millions $ comparativement à une perte de 708 389 $ pour la période correspondante l'an dernier. Pour les neuf premiers mois, la perte du producteur d'énergie renouvelable s'élève à 3,9 millions $.
Projets sur la glace
En 2012, Innoventé avait annoncé son intention de construire une deuxième usine à Trois-Rivières, un investissement de 35 millions $, qui devrait entraîner la création d'une quarantaine d'emplois. L'entreprise avait d'ailleurs signé un contrat de 25 ans avec Hydro-Québec pour la production de 8,8 MW d'électricité, de quoi fournir l'équivalent de 10 000 clients résidentiels. 
La valeur approximative de ce contrat, pour lequel la société d'État devait payer 10,6 cents le kilowattheure, était de 255 millions $, selon les dirigeants de la compagnie. La construction de l'usine, qui devait être en activité au printemps 2015, n'est pas commencée. 
«Rien de perdu» avec Hydro
En 2013, Innoventé avait aussi fait part de son intention d'ouvrir une autre usine à Matane à la suite de la signature d'un contrat de vente d'électricité avec Hydro-Québec d'une durée de 25 ans pour la production de 7,2 mégawatts d'électricité. Cette entente, la troisième du genre pour la Société, portait le total des contrats à 20,6 MW, sur les 25 prochaines années. La livraison d'électricité devait se faire à partir de l'automne 2015. Le projet était estimé à 20 millions $.
«Les contrastes [avec Hydro-Québec] sont toujours en place, il n'y a rien de perdu», note M. Painchaud. «Hydro est très compréhensif. C'est à nous d'arriver avec un plan d'action.» 
La technologie brevetée d'Innoventé consiste à utiliser des bioséchoirs pouvant transformer des résidus forestiers, industriels, agricoles et municipaux en biocombustible. Innoventé utilise le biocombustible ainsi produit pour alimenter une centrale de cogénération.
Mercredi, à la Bourse de Toronto, l'action d'Innoventé (TSX de croissance : IGE) a baissé de 1 ¢, soit 16,7 %, pour terminer la journée à 5 ¢. Au mois d'avril, l'action d'Innoventé était à 45 ¢.