«Nous ne sommes pas une chaîne, mais bien un groupe de restaurants. On veut que chaque restaurant possède sa propre identité», fait valoir le directeur général et copropriétaire du Groupe Restos Plaisirs, Pierre Moreau.

Restos Plaisirs ouvrira un Cochon Dingue à Lévis

Le Groupe Restos Plaisirs prend de l'expansion sur la Rive-Sud de Québec. Un restaurant Cochon Dingue ouvrira ses portes l'an prochain dans le nouveau complexe commercial du Carrefour Saint-Romuald.
«On traverse sur la Rive-Sud», a confirmé jeudi au Soleil le directeur général et copropriétaire du Groupe Restos Plaisirs, Pierre Moreau.
Si tout se déroule comme prévu, Le Cochon Dingue de Lévis ouvrira ses portes à l'automne 2015 au Carrefour St-Romuald. Ce pôle commercial de 400 millions $ sera situé à la tête des ponts et accueillera plusieurs joueurs du commerce au détail, dont le géant Costco.
Pour sa première incursion en territoire lévisien, la direction du Groupe Restos Plaisirs promet un restaurant «unique» doté de «sa propre personnalité», d'une superficie de 5600 pieds carrés comptant 170 places assises et une terrasse de 70 places.
L'investissement, qui devrait tourner autour de 4 millions $, devrait permettre l'embauche d'une centaine de travailleurs.
Le Groupe Restos Plaisirs dit avoir le vent dans les voiles alors qu'il célèbre cette année les 35 ans d'existence de sa bannière Le Cochon Dingue.
Selon M. Moreau, plusieurs nouveautés seront intégrées au cours des prochains mois dans les restaurants du Groupe pour souligner cet anniversaire.
«Nous ne sommes pas une chaîne, mais bien un groupe de restaurants. Dans nos établissements, on ne veut pas de copier-coller. On veut que chaque restaurant possède sa propre identité», fait valoir le directeur général.
Pas question de vendre des franchises
En ce sens, le Groupe Restos Plaisirs n'a pas l'intention de s'étendre au-delà de la grande région de Québec au cours des prochaines années. Donc, pas question de vendre des franchises pour multiplier ses populaires concepts de restauration.
«Nous recevons toujours des offres pour aller à Montréal. Mais on veut rester en contact avec notre clientèle de Québec. C'est très important pour nous. On est en santé financière. Notre croissance est stable, et on entend poursuivre avec ce modèle d'affaires dans les années à venir», a précisé M. Moreau.
Société à capital fermé, le Groupe Restos Plaisirs compte maintenant 10 restaurants dans la capitale répartis sous six différentes bannières, dont Le Cochon Dingue, Le Petit Cochon Dingue, Jaja La Pizz, Le Lapin Sauté, Le Paris Grill et Le Café du Monde. L'entreprise emploie plus de 650 personnes en haute saison.