Le porte-parole de la coalition syndicale, Marc Ranger

Régimes de retraite : les syndicats demandent aux maires de «vraies négociations»

Les syndicats font front commun pour demander aux maires du Québec de «vraies négociations» sur la question des régimes de retraite.
La coalition formée de cols blancs, de cols bleus, de pompiers et de policiers, qui représente 50 000 employés, demande aux maires de cesser de tenir des propos alarmistes. Elle réclame aussi des chefs de partis provinciaux de s'engager à modifier le projet de loi 79 pour permettre «une véritable négociation».
Les administrations municipales ont tendance à «laisser pourrir une situation en attente d'une éventuelle loi bulldozer», a lancé le porte-parole de la coalition, Marc Ranger.
Cette contre-attaque survient la veille de la tenue du Sommet sur le milieu municipal qui aura lieu vendredi à Québec et où les maires réclameront des chefs de parti qu'ils s'engagent à obliger la négociation sur le partage des déficits passés des caisses de retraite.